Nouvelles et actualités

Il est possible de consulter les nouvelles et les communiqués publiées depuis la mise en ligne du site.

Semaine nationale du laboratoire médical, du 16 au 22 avril 2017

Du prélèvement jusqu’à la transmission des résultats d’analyses de laboratoire, les technologistes médicaux effectuent leur travail avec rigueur parce qu’ils savent que 85 % des diagnostics et des suivis thérapeutiques faits par les médecins sont basés sur les résultats d’analyses de laboratoire. Du 16 au 22 avril 2017, à l’occasion de la Semaine nationale du laboratoire médical, les technologistes médicaux soulignent l’importance qu’ils accordent à préserver l’intégrité des échantillons du début jusqu’à la fin du processus, afin de transmettre au prescripteur des résultats fiables. Pour lire le communiqué complet, cliquez ici!


Journée tout en bleu le 3 mars

Mars est le mois de sensibilisation au cancer colorectal. Cette année, nous espérons avoir le plus de participants pour la Journée tout en bleu. La Journée tout en bleu est dédiée à tous ceux et celles qui ont souffert du cancer colorectal. Que vous soyez un aidant, un patient ou un survivant, ce mois et cette date est pour vous. Ainsi, nous vous demandons de vous habiller en bleu le 3 mars prochain ou n'importe quel autre jour du mois de mars. Invitez votre famille, vos amis et vos collègues à participer! Faites-le pour aider tous ceux et celles qui ont été touchés par le cancer colorectal d'une manière ou d'une autre. L'Association canadienne du cancer colorectal (ACCC) se consacre à sensibiliser le public au cancer colorectal, soutenir les patients et plaider pour des services accessibles. Associez-vous à l'ACCC pour le Mois de sensibilisation au cancer colorectal et aidez-nous à repérer cette maladie évitable, traitable et guérissable! C'est aussi simple que de s'habiller en bleu pour une journée! Pour vous inscrire, visitez le Journée tout en bleu. Vous pouvez aussi contribuer à cette cause en effectuant un don.  


Le Comité d’admission a besoin de vous

Le comité d’admission de l’Ordre des technologistes médicaux du Québec est présentement en recrutement de deux membres pour participer à ses travaux. Le mandat du comité consiste à :

  • Étudier les demandes de permis sur la base de la reconnaissance d’équivalence de diplôme et de formation et rendre une décision.
  • Étudier les demandes de réinscription au Tableau qui doivent être évaluées selon le Règlement sur les stages de perfectionnement et faire les recommandations pertinentes au comité exécutif de l’Ordre.
Si vous êtes :
  • membre de l’Ordre depuis au moins 2 ans;
  • Intéressé par la formation des technologistes médicaux ;
  • sur le marché du travail en technologie médicale depuis 5 ans;
  • reconnu pour votre rigueur scientifique et intéressé à rencontrer de nouvelles personnes.
Ce défi est pour vous! Il y a généralement quatre réunions par année, d’une durée d’une journée, à Montréal. Du temps pour analyser les dossiers avant les réunions est requis. Une orientation sur le mandat est offerte au candidat retenu. Les frais de déplacement et de séjour, s’il y a lieu, sont remboursés selon la politique en vigueur. L’Ordre rembourse le salaire à l’employeur. Les membres intéressés sont invités à nous faire parvenir une courte lettre nous signifiant leur intérêt ainsi qu’un CV, le ou avant le 24 mars 2017. Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à communiquer avec : Alain Collette, avocat Directeur général et secrétaire 514 527-9811, poste 3005, ou 1 800 567-7763, poste 3005 acollette@optmq.org  


LE POINT SUR OPTILAB

Depuis l’annonce officielle du 28 septembre 2016 exprimée par docteur Michel A. Bureau, sous-ministre associé au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) concernant OPTILAB, plusieurs se sont interrogés sur le rôle tenu par l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) et, plus spécifiquement, sur son pouvoir d’intervention dans la mise en œuvre d’OPTILAB. Avant tout, il y a lieu de rappeler une fois de plus que l’OPTMQ a pour mission première la protection du public, un mandat conféré et encadré par le Code des professions qui se définit entre autres par la vérification de la compétence et de l’intégrité des professionnels. Donc, en ce qui concerne le plan d’organisation des services de biologie médicale au sein des établissements, lequel plan est intrinsèquement lié à OPTILAB, l’OPTMQ ne peut intervenir dans l’organisation même du travail, ni dans les relations de travail, la rémunération et les conditions de travail. Ces dossiers relèvent directement des associations syndicales auxquelles les technologistes médicaux sont affiliés. Cela dit, soyez assuré(e) que l’OPTMQ a maintes fois fait part aux intervenants du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), maître d’œuvre et initiateur du projet, de ses préoccupations et de ses inquiétudes relativement au transport, à la traçabilité et à la manipulation des spécimens, autant en région éloignée que dans les grands centres urbains. Dans un esprit d’influence constructive, l’OPTMQ a choisi d’intervenir directement auprès des instances décisionnelles du MSSS plutôt que dans les médias même si, depuis mon entrée en poste, je suis publiquement intervenue à plusieurs reprises dans la presse écrite et électronique (radio et télé) pour exprimer nos préoccupations. À cette fin, l’OPTMQ participe, entre autres, avec le Collège des médecins, la Fédération des médecins spécialistes, l’Ordre des chimistes, à la Table de concertation en biologie médicale du MSSS, dont les travaux portent sur le projet OPTILAB. Et encore dernièrement, nous avions aussi une voix au dossier via le Comité de suivi de la Table de concertation en biologie médicale. Cette dernière a tout récemment été dissoute par le MSSS lui-même. La Table de concertation, tribune d’échanges entre différents organismes concernés, nous permet d’aviser le MSSS sur toute question relative à l’évolution de la biologie médicale au Québec. Les participants sont invités à soumettre des recommandations concernant les orientations et les priorités du domaine de la biologie médicale et établissent, lorsque nécessaire, les collaborations entre les organisations représentées et le MSSS. Ainsi, lors de ces rencontres, l’OPTMQ est informé de l’état d’avancement des travaux des grappes, de l’offre de service des laboratoires et de la gestion des différentes ressources (autres que les ressources humaines) et autres démarches visant la pertinence des analyses. Par ailleurs, les interventions des participants au Comité de suivi de la Table de concertation en biologie médicale étaient davantage tactiques et opérationnelles. Lors des rencontres, les intervenants faisaient le point et les constats sur les différents dossiers concernant l’optimisation des services de laboratoire et identifiaient les opportunités, les difficultés et les risques liés au développement de la biologie médicale. Celles et ceux désirant plus d’éclaircissements peuvent prendre connaissance des informations et des mises à jour sur le dossier OPTILAB diffusées par le MSSS lui-même en visitant le site suivant : msss.gouv.qc.ca/professionnels/soins-et-services/optilab/. De plus, le MSSS y dépose fréquemment un bulletin d’informations nommé le « OPTILAB EXPRESS ». Toute la démarche ministérielle y est clairement expliquée. Soyez assuré(e) que l’OPTMQ ne ménage et ne ménagera aucun effort pour s’assurer que vous, technologistes médicaux, puissiez maintenir le haut niveau de rigueur et de professionnalisme qui est le vôtre. Toutes nos interventions vont dans ce sens, y compris dans le dossier OPTILAB. Nous collaborons avec plusieurs autres partenaires dont l’Association des biochimistes cliniques, l’Ordre des chimistes, l’Association des médecins hématologistes-oncologistes, l’Association des médecins microbiologistes-infectiologues et le Collège des médecins afin de faire des recommandations auprès du MSSS concernant la conservation, le délai de traitement des échantillons et le transport intersites. Après analyse et validation de ces recommandations, le MSSS les acheminera aux établissements en temps opportun. J’en profite pour souligner le sens des responsabilités dont les technologistes médicaux ont fait preuve, en gardant à l’esprit que c’est d’abord pour les patients qu’ils accomplissent rigoureusement leur travail. Et je leur en sais gré. En toute transparence, Doris Levasseur Bourbeau, T.M. Présidente de l’OPTMQ


Soulignons ensemble la Semaine de prévention du suicide!

La 27e  Semaine nationale de prévention du suicide, ayant pour thème « Le suicide n’est pas une option », se tiendra du 29 janvier au 4 février 2017, dans toutes les régions du Québec. Pour vous aider à souligner cet événement phare pour la cause dans votre milieu, plusieurs outils clé en main sont offerts. Le nouveau visuel est décliné pour trois clientèles cibles : jeunes, adultes d'âge moyen et aînés. Voici quelques actions simples :

  • Commander en ligne le tout nouveau matériel et participer à sa distribution;
  • Utiliser les visuels Web et les messages proposés par l'AQPS dans les outils de communication de votre organisation ou vos réseaux sociaux;
  • Surveiller les comptes Facebook, Twitter, Youtube et Instagram de l'AQPS et partager les contenus de prévention (vidéos-témoignages enregistrées par des personnalités publiques et des vignettes web). Ils seront mis en ligne à partir du 29 janvier ou un peu avant dans certains cas;
  • Encourager votre entourage à signer la Déclaration pour la prévention du suicide. Objectif: 50 000 signatures.
RENSEIGNEMENTS: http://aqps.info/semaine/ Marie-Chantal Gagné, Chargée de projet à la mobilisation et au financement, 418 614-5909, p.28,  mcgagne@aqps.info semaine-nationale-de-prevention-du-suicide  


Reconnaissance des compétences professionnelles: résultat des travaux du CIQ

Le Conseil interprofessionnel a présenté le résultat d’une enquête qi'il a pilotée, dans le cadre de travaux sur la reconnaissance des compétences professionnelles menés avec divers partenaires et le Ministère de l’Immigration et de la Diversité culturelle. Pour prendre connaissance du communiqué émis par le CIQ, cliquez ici.  


Les prix Reconnaissance et Implication Relève : c’est pour vous!

C’est le temps de poser votre candidature ou d’inciter vos collègues technologistes médicaux à le faire pour le titre Fellow, les Prix Reconnaissance Innovation et Élite et le Prix Implication Relève! En plus de symboliser l’excellence, ces prix constituent une reconnaissance de l’implication concrète des technologistes médicaux dans leur milieu de travail. La période de mise en candidature pour le titre Fellow se termine le 15 février 2017. Pour les Prix Reconnaissance et Implication Relève, les candidatures seront acceptées jusqu’au 2 mars 2017. Les lauréats recevront une bourse de 500 $ et une inscription au congrès 2017. Vous trouverez les détails, de même que les formulaires de candidatures, sur le site Internet de l’OPTMQ en consultant la section Événements et congrès, sous l’onglet Prix et distinctions.


L'OPTMQ au Salon Carrière Formation, à Québec

L'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec vous attend au Salon Carrière Formation, àau Centre de foires, à Québec, jusqu'au samedi 22 octobre 2016. Venez nous rencontrer pour en savoir plus sur la profession ou pour partager votre passion!


Venez nous voir au Salon de l'Éducation!

L'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec vous attend au Salon de l'Éducation, à la Place Bonaventure, à Montréa;, les jeudi et vendredi, 13 et 14 octobre 2016. Venez nous rencontrer pour en savoir plus sur la profession ou pour partager votre passion!


Congrès de la Société québécoise de biologie clinique du 19 au 21 octobre 2016

La Société québécoise de biologie clinique (SQBC) tiendra son congrès annuel du 19 au 21 octobre 2016, à l’Hôtel Le Germain, à Baie-Saint-Paul. Pour prendre connaissance du programme, cliquez ici. Pour vous inscrire, consultez le sqbc.qc.ca, dans la section Congrès, sous l’onglet Inscription. L’OPTMQ reconnait dix heures de formation continue pour les membres de l’Ordre.


Alere Inc. retire volontairement les systèmes de surveillance INRatio® et TP/RIN INRatio® 2 d’Alere

Alere Inc. entreprend le retrait volontaire des systèmes de surveillance INRatio® et TP/RIN INRatio® 2 d’Alere, qui peuvent poser un risque grave pour la santé

Alere Inc. retire du marché canadien les systèmes de surveillance du temps de prothrombine (TP) INRatio® et INRatio®2 (professionnel et autotest) d’Alere. Ces dispositifs mesurent le temps de coagulation chez les patients qui ont besoin de warfarine et de tout autre médicament anticoagulant administré par voie buccale. un risque que les dispositifs d’Alere puissent fournir une lecture faible inexacte


Prix Innovation 2016

ÉMILIE LONGPRÉ, T.M., ET MAXIME DAOUST, T.M., REÇOIVENT LE PRIX INNOVATION 2016 DE L’ORDRE PROFESSIONNEL DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC

Montréal, le 2 juin 2016- L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) est fier de remettre le Prix Reconnaissance - catégorie Innovation 2016, en collaboration avec BD Diagnostics, à l’équipe formée par Émilie Longpré, T.M, et Maxime Daoust, T.M..

Le Prix Reconnaissance Innovation est décerné à un technologiste médical ou à une équipe de technologistes médicaux s’étant distingué de façon remarquable en dépassant les attentes liées aux postes de travail par son caractère innovateur et son impact dans le milieu. Cette réalisation vise l’amélioration de la qualité des soins, des services à la clientèle ou de l’organisation du travail, tout en représentant un exemple inspirant pour la profession.

Oeuvrant à l’Hôpital Sacré-Cœur de Montréal, Madame Longpré et Monsieur Daoust ont mis en place un programme de formation qualité en médecine transfusionnelle pour les technologistes médicaux travaillant à la banque de sang, basé sur des cas cliniques réels. En plus de standardiser les méthodes de travail, les objectifs poursuivis sont l’amélioration continue de la qualité des services offerts à la population et de conscientiser les technologistes médicaux sur les impacts de leur travail en regard des soins aux patients.

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement Madame Longpré et à Monsieur Daoust pour leur travail et leur implication dans la profession.


Prix Implication relève 2016

MAXIME BÉLAND, T.M., REÇOIT LE PRIX IMPLICATION RELÈVE 2016 DE L’ORDRE PROFESSIONNEL DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC

Montréal, le 2 juin 2016- L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) est fier de remettre le Prix Implication Relève 2016, en collaboration avec la Banque Nationale, à  Monsieur Maxime Béland, T.M..

Le Prix Implication Relève souligne l’attitude professionnelle et impliquée d’un  technologiste médical de la relève, qui s’est montré particulièrement engagé dans son milieu de travail, que ce soit par l’enseignement, la mise sur pied de nouveaux projets, l’aide à la formation, la participation au programme de relève des cadres, etc. Il est décerné à un technologiste médical de moins de 30 ans ou de moins de 5 ans d’expérience.

Monsieur Béland, T.M., occupe le poste d’instituteur clinique en laboratoire en hématologie et prélèvements à l’Hôpital Fleury, à Montréal., où il met à profit sa passion pour l’enseignement de la profession. En 2010, à l’Hôpital Sacré-Cœur, à Montréal, il a participé à la mise sur pied d’un programme de formation au prélèvement sur les étages et au centre de prélèvement pour les nouveaux employés du laboratoire de biologie médicale. Monsieur Béland a eu l’occasion de participer à un colloque scientifique, où il a présenté son projet de stage portant sur la modification du comportement d’un peptide impliqué dans le diabète de type II.

Depuis son entrée dans la profession en 2009, Monsieur Béland, T.M., en fait la promotion en s’impliquant dans le programme Ambassadeurs de l’OPTMQ, qui l’amène dans les écoles secondaires. Il s’est également considérablement impliqué au sein de plusieurs comités dans les établissements où il a travaillé, de même qu’à l’extérieur de son travail.

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement Monsieur Béland pour son travail et son implication dans la profession.


Prix Élite 2016

 

MARJOLAINE DÉGARIE, T.M., REÇOIT LE PRIX ÉLITE 2016 DE L’ORDRE PROFESSIONNEL DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC

Montréal, le 2 juin 2016- L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) est fier de remettre le Prix Reconnaissance - catégorie Élite 2016, en collaboration avec La Capitale assurances générale, à Madame Marjolaine Dégarie, T.M..

Le Prix Reconnaissance Élite souligne l’apport d’un technologiste médical ayant apporté une contribution remarquable à son milieu de travail sur l’un des plans suivants : réalisations professionnelles, rayonnement ou service à la profession.

Madame Dégarie est chargée technique de sécurité transfusionnelle à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal. Elle assure la mise en place d’un programme d’assurance qualité de toutes les activités transfusionnelles à son centre et aux centres associés et affiliés.

Depuis plusieurs années, Madame Dégarie est également engagée dans des activités de formation et d’éducation, notamment, pour les technologistes médicaux de son centre et des centres associées, et auprès des médecins résidents de l’Université de Montréal lors de leurs stages en banque de sang pour les aspects techniques.

Reconnue pour son rôle majeur au niveau provincial, elle partage son expertise par son implication en participant à de nombreux comités provinciaux en médecine transfusionnelle et en contribuant à l’élaboration d’un guide qualité pour les laboratoires de banque de sang avec le comité Association professionnelle des chargés de sécurité transfusionnelle du Québec-OPTMQ.

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement Madame Dégarie, T.M., pour son travail et son implication dans la profession.


Prix Mérite du CIQ

ÉDITH LAFLAMME, T.M., REÇOIT LE PRIX MÉRITE DU CONSEIL INTERPROFESSIONNEL DU QUÉBEC

Montréal, le 2 juin 2016- Madame Édith Laflamme, T.M., a reçu le prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ), qui lui a été remis le 27 mai dernier, lors du Congrès annuel de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec, à Gatineau.

Cette distinction est remise aux professionnels qui se démarquent en faisant preuve d’une passion et d’un engagement hors du commun à l’égard de leur profession.

Malgré une carrière toute jeune, Madame Laflamme contribue activement au développement et à la promotion de la profession de technologiste médical. Elle représente un modèle d'ambassadrice pour votre Ordre. À plusieurs reprises, elle s'occupe par le biais de présentations dans les écoles et par sa présence lors de journées carrières, de faire la promotion de la profession auprès de celles et ceux qui s’apprêtent à faire leur choix de carrière.  Elle s'occupe également d'offrir des stages à des étudiants du secondaire afin que ceux-ci aient une meilleure perspective du rôle de technologiste médical.  Depuis plusieurs années, elle assure les stages aux étudiants du programme de Technologie d'analyses biomédicales. Devant son auditoire, elle réussit à vulgariser et démystifier les principes d'analyses biomédicales et elle sait faire comprendre les ponts existant entre la théorie et la pratique.  Depuis plusieurs années, elle contribue au rayonnement de l'Ordre auprès des jeunes en leur présentant sa passion qui est sa profession.  Elle contribue également à la sécurité du public en s'assurant que les futurs technologistes médicaux sont adéquatement formés.

Au sein de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec elle a été membre du comité jeunesse qu’elle a aussi présidé de 2011 à 2015. Elle est membre du comité de développement professionnel depuis 2015. À titre de présidente du comité jeunesse, elle a grandement contribué à développer des outils visant à faire rayonner la profession auprès des jeunes.

Organisme-conseil auprès du gouvernement du Québec, le CIQ est la voix collective des 46 ordres professionnels, leur forum d’échanges, de concertation et de services. C’est un lieu où les ordres partagent leurs préoccupations et décident, ensemble, d’actions concrètes pour réaliser et promouvoir leur mission de protection du public.


Nouvelle présidence

Doris Levasseur Bourbeau, T.M., nouvelle présidente de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) est heureux d’annoncer, en date du 28 mai 2016, l’élection de Madame Doris Levasseur Bourbeau, T.M., à titre de présidente de l’Ordre pour un mandat de trois ans. Elle succède ainsi à Mme Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., qui occupait ce poste depuis juin 2007.

Nous tenons à remercier chaleureusement Madame Rodrigue pour son engagement indéfectible, qui a grandement contribué à faire reconnaître l’importance des technologistes médicaux dans le système de santé.

Le conseil d’administration de l’OPTMQ a également procédé à l’élection des membres du comité exécutif. Voici la composition du comité exécutif pour le terme 2016-2017 :

  • Mme Doris Levasseur Bourbeau, T.M., présidente;
  • M. Bruno Houde, T.M., vice-président;
  • Mme Suzanne Deschênes Dion, FTM;
  • Mme Élise Desbiens, T.M., trésorière;
  • Mme Marie Poitras, administratrice nommée par l’Office des professions du Québec.

 


Semaine nationale du laboratoire médical, du 24 au 30 avril 2016

Les technologistes médicaux effectuent leur travail avec rigueur parce qu’ils savent que l’échantillon qu’ils analysent est peut-être celui d’un être cher. Leur professionnalisme prend tout son sens, quand on sait de surcroit que 85 % des diagnostics et des suivis thérapeutiques faits par les médecins sont basés sur les résultats d’analyses de laboratoires effectuées par les technologistes médicaux. Du 24 au 30 avril 2016, à l’occasion de la Semaine nationale du laboratoire médical, les technologistes médicaux mettent l’accent sur ce lien direct entre eux et la population.

« Les technologistes médicaux du Québec gardent toujours à l’esprit que les résultats d’analyses de laboratoire qu’ils transmettent aux médecins doivent être fiables. L’échantillon qu’ils analysent est celui d’un être humain, en attente d’un diagnostic fiable! Vous pouvez compter sur eux pour effectuer un travail rigoureux », a souligné madame Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., présidente de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux (OPTMQ).

Au Québec, près de 4 800 technologistes médicaux contribuent à déceler et à identifier, par divers procédés scientifiques reconnus et utilisés en laboratoire médical, les signes de maladie ne présentant pas de symptômes apparents. Par leur pratique exemplaire dans la sphère des analyses biomédicales, les technologistes médicaux facilitent et fiabilisent les diagnostics médicaux. Ils participent de plus à la prévention de la maladie, au maintien et à l'amélioration de la santé de la population.

Pour voir l'affiche de la Semaine nationale du laboratoire médical 2016, cliquez ici.


Journée scientifique de l'Association des cytologistes du Québec

L'Association des cytologistes du Québec tiendra une journée scientifique, le samedi 30 avril, à l'Hôtel Delta, à Trois-Rivières. Les thèmes abordés: Cytologie gastrique, la cytologie sans frontières, dermatologie, l'ergonomie au travail. Pour en savoir plus et pour vous inscrire, consultez le cyto.qc.ca ou cliquez ici.


8E CONFÉRENCE NATIONALE POUR VAINCLE LE CANCER : DEUX JOURS POUR BÉNÉFICIER DES TARIFS PRÉFÉRENTIELS

La Coalition Priorité Cancer au Québec et l’ex-ministre responsable des aînés et proche aidante, Marguerite Blais, marraine de l’événement, vous invitent à la 8e édition de la Conférence nationale pour vaincre le cancer qui aura lieu les 14 et 15 avril 2016, à l’hôtel Omni Mont-Royal, à Montréal. Sous le thème « Le cancer : la révolution… c’est maintenant ! », la Conférence souhaite lancer le message que les patients ne peuvent plus et ne doivent plus attendre.

Les membres de l’OPTMQ qui s’inscriront à l’événement se verront reconnaître 5 heures de formation continue pour la journée du 14 avril et 2 heures 30  pour la journée du 15 avril, par l’OPTMQ.

Pour consulter le programme préliminaire, consultez le www.conferencecancer.com/programme/


UNE INVITATION SPÉCIALE DE JEAN-MARC CHAPUT

Le motivateur Jean-Marc Chaput lance une invitation spéciale à particper à la 8eédition de la Conférence nationale pour vaincre le cancer qui aura lieu les 14 et 15 avril 2016, à l’hôtel Omni Mont-Royal, à Montréal, sous le thème « Le cancer : la révolution… c’est maintenant ! », organisée par la Coalition Priorité cancer. Pour visionner son message, cliquez ici !

 

 


Le 4 février, Journée mondiale du cancer

La Coalition Priorité Cancer au Québec profite de la Journée mondiale du cancer, le 4 février, pour appeler le gouvernement du Québec à faire davantage pour la lutte contre le cancer. « Nous avons besoin d’un véritable plan de contrôle du cancer qui rende des comptes à toute la population », déclare la présidente de la Coalition, Nathalie Rodrigue, T.M.R.T. Pour lire le communiqué, cliquez ici.

 


Session d'information de l'Hirondelle, le 21 janvier 2016

L'Hirondelle, qui offre des services d'accueil et d'intégration aux immigrants, organise une session d’information qui aura lieu le jeudi 21 janvier et destinée aux professionnels de la santé diplômés à l’étranger, le 21 janvier 2016. Pour plus d'informations, consultez l'affiche ou le site web hirondelle.qc.ca.


Le proche aidant: l'arbre de Noël du patient

« Le proche aidant, c’est l’arbre de Noël du patient : il est bien enraciné et fort, ses épines sont les épreuves qu’il doit parcourir, ses boules sont les moments de joie à travers ces épreuves, ses guirlandes sont les liens tissés auprès de ses proches et du personnel soignant, ses lumières sont les lueurs d’espoir et d’encouragement et son étoile, c’est son amour et sa grande compassion », explique Jason Burns, président et créateur du Prix Pat Burns et ex-proche aidant de son père, le défunt entraîneur des Canadiens de Montréal, Pat Burns. La Coalition Priorité Cancer vous invite à poser votre candidature au Prix Pat-Burns. Pour consulter le communiqué, cliquez ici.


Horaire des Fêtes

Le siège social de l'OPTMQ sera fermé du 19 décembre 2015 au 3 janvier 2016. Nous vous souhatons de Joyeuses Fêtes! Profitez de ces moments en famille et entre amis afin de célébrer et revenez-nous en forme pour la prochaine année!


Hommage aux proches aidants: la 5e édition du Prix Pat Burns

Le Prix Pat Burns qui en est à sa 5ième édition, rend annuellement hommage aux personnes qui, à titre de proches aidants, se sont particulièrement distinguées par leur dévouement envers une personne atteinte de cancer.

Initié par la Coalition et créé par son président, Jason Burns, ex proche aidant de son père, le défunt entraîneur des Canadiens de Montréal, Pat Burns, le Prix Pat Burns est rendu possible grâce au partenaire principal, la société Celgene Inc., et offre des récompenses totalisant 10 000 $ en bourse ainsi que plusieurs cadeaux liés à la santé et au bien-être. 

Le Prix Pat Burns sera remis lors de la 8e Conférence nationale pour vaincre le cancer qui aura lieu les 14 et 15 avril 2016, à Montréal, sous le marrainage de Marguerite Blais.

 L'OPTMQ, membre de la Coalition Priorité Cancer au Québec, est fier d'appuyer le Prix Pat Burns et vous invite à soumettre la candidature d’un proche aidant via www.prixpatburns.com jusqu’au 29 février 2016.


Les Prix Reconnaissance et Implication Relève: c'est pour vous!

La période mise en candidature pour les Prix Reconnaissance Innovation et Élite et le tout nouveau Prix Implication Relève est commencée! Ces prix symbolisent sans aucun doute l’excellence des technologistes médicaux.  Les candidatures seront acceptées jusqu’au 2 mars! Passez le mot à vos collègues! Imprimez et affichez les dépliants et les formulaires de candidatures!

Vous trouverez les détails, de même que les formulaires de candidatures, sur le site Internet de l’OPTMQ, dans la section Événements et Congrès, sous l'onglet Prix et distinctions. Vous pouvez aussi consultez les dépliants PrixReconnaissance Prix Implication Relève .


Congrès 2016: un aperçu du programme

Le Congrès 2016 de l'OPTMQ aura lieu du 26 au 28 mai 2016, au Hilton du Lac-Leamy, à Gatineau. Vous êtes curieux d'en savoir plus? Consultez le programme préliminaire en  cliquez ici!


LE CONSEIL INTERPROFESSIONNEL DU QUÉBEC (CIQ) SOULIGNE SES 50 ANS SUR LA COLLINE PARLEMENTAIRE

Dans une déclaration ce matin à l’Assemblée nationale du Québec, Mme Stéphanie Vallée, ministre de la Justice, responsable de l’application des lois professionnelles, a exprimé sa « vive reconnaissance pour le travail effectué par le CIQ » depuis sa création et a souligné « sa contribution actuelle à l’importante réforme du Code des professions dans laquelle nous nous sommes engagés pour mieux protéger le public ». Pour en savoir plus, consultez le communiqué.


Journée éducative sur la recherche sur les maladies rares, le 28 novembre

L’Institut de recherches cliniques de Montréal tiendra une journée éducative sur la recherche sur les maladies rares, le samedi 28 novembre prochain. Les participants auront l’occasion de rencontrer des chercheurs et des médecins qui travaillent sur des maladies rares et des technologies de pointe.  Pour en savoir plus, consultez le rqmo.org.


SESSION DE FORMATION DE L’HIRONDELLE LE 29 OCTOBRE

L’Hirondelle, qui offre des services d’accueil et d’intégration pour les immigrants, organise  une session d’information le jeudi 29 octobre 2015. Cette formation s’adresse aux professionnels de la santé diplômés à l’étranger et nouvellement arrivé au Québec.  Pour vous inscrire, consultez les informations ci-bas.

 


Passez nous voir au Salon!!!

L'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) sera là au Salon de l'Éducation, à la Place Bonaventure, à Montréal, les 15 et 16 octobre, pour promouvoir la profession auprès de nombreux groupes scolaires, accompagnés de conseillers en orientation. L'OPTMQ sera également présent au Salon Carrière-Formation, au Centre de foires, à Québec, du 21 au 24 octobre. Allez faire un tour! Passez le mot!!!


Bonne Semaine des professionnels!

Du 12 au 16 octobre, c’est la Semaine des professionnels. Cet événement, organisé par le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ), rend hommage à la contribution exceptionnelle des membres des ordres professionnels au développement du Québec et au mieux-être de la collectivité.

 Cette semaine, si vous rencontrez un membre d’un ordre professionnel, profitez de l’occasion pour lui faire u clin d’œil en lui souhaitant « Bonne semaine des professionnels! »

 Les professionnels en chiffres

 Voici, en quelques chiffres, le portrait des ordres professionnels au Québec : 

  • il existe 46 ordres professionnels;

  • au 31 mars 2015, les ordres regroupaient plus de 378 000 membres;

  • au 31 mars 2015, 8,4 % de la population active du Québec, soit une personne sur 12, était membre d’un ordre professionnel;

  • en 2014-2015, les membres des ordres professionnels ont versé plus de 326 M$ en cotisations pour permettre au système professionnel du Québec d’assurer la protection du public sans qu’il en coûte un sou à l’État.

 Présents partout, toujours

Combien de professionnels, membres d’un ordre, côtoyez-vous dans votre vie quotidienne? Vous pensez peut-être à votre médecin, à votre voisin avocat, au notaire qui a rédigé votre testament, aux infirmières dans les hôpitaux. 

Dans les faits, ils sont beaucoup plus nombreux et ils sont présents partout. Tout au cours de la Semaine des professionnels, visionnez les cinq clips vidéos mettant en vedette le comédien Vincent Graton. Il vous racontera, de façon humoristique, cinq « tranches de vie » en mentionnant tous les professionnels qu’il côtoie dans sa vie quotidienne. 

Sachez qu’au total, il existe au Québec 54 professions dites réglementées qui sont encadrées par 46 ordres professionnels.

Une seule mission : protéger le public!

Tous les jours au Québec, des milliers de professionnels posent des milliers d’actes afin de répondre aux demandes ou aux besoins de leurs clients ou de leurs patients. Pour obtenir le permis émis par leur ordre professionnel, ils se sont tous engagés à respecter un code de déontologie, des règles d’éthique ainsi que l’ensemble des lois et règlements qui régissent leur profession. Ils se sont également engagés à maintenir leurs compétences à jour afin d’offrir à leurs patients ou clients des services à la fine pointe des nouvelles connaissances.

Les ordres professionnels sont responsables, en vertu de la loi, de mettre en application divers mécanismes afin de s’assurer que les services rendus par leurs membres répondent aux plus hauts standards de qualité. Ils sont également tenus de vous offrir des recours lorsque vous êtes insatisfaits des services reçus ou lorsque vous vous interrogez sur les agissements ou les façons de faire d’un professionnel.

Ces obligations des ordres professionnels découlent de la mission de protection du public qui leur est confiée par le Code des professions, la loi-cadre qui régit l’ensemble des professions réglementées au Québec.

Pour en apprendre davantage 

Pour en apprendre davantage sur le système professionnel et la mission des ordres professionnels, visitez le site Web du Conseil interprofessionnel du Québec.

Pour en apprendre davantage sur la Semaine des professionnels :

Facebook :                  http://on.fb.me/1MmE35J

Twitter :                       http://bit.ly/1ituZSv

LinkedIn :                    http://bit.ly/1CV40bO

YouTube :                   http://bit.ly/1IKHwIl


REPORTAGE À RADIO-CANADA: L'OPTMQ S'INQUIÈTE DE LA MANIPULATION DES SPÉCIMENS

Suite à la diffusion d'un reportage sur les ondes de Radio-Canada, l'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec s'inquiète de la manipulation des spécimens. Pour lire le communiqué de presse, .cliquez ici.


CONGRÈS ANNUEL 2015 DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE DE BIOLOGIE CLINIQUE

La Société québécoise de biologie clinique (SQBC) tiendra son congrès annuel au Château Bromont, du 21 au 23 octobre prochain, sous le thème « Dans la mire de la biologie médicale ». Plusieurs conférences et activités sont inscrites à l’horaire. Pour en savoir plus sur le programme, l’inscription et les activités,  cliquez ici

Les avez-vous vues?

Vous ne les avez pas encore vues? Près de 4500  personnes les ont visionnées. L'OPTMQ a mis en ligne sur YouTube des capsules vidéos visant à promouvoir la profession de technologiste médical et à mieux faire connaître chacun des champs d'activités dans lesquels œuvres les technologistes médicaux. Ainsi, le public, les conseillers en orientation et les jeunes en sauront davantage sur cette profession essentielle dans le système de santé. Visionnez-les et partagez-les! Pour les visionner, allez sur YouTube et inscrivez profession technologiste médical dans le moteur de recherche, ou utilisez les liens ci-bas.

http://youtu.be/zlqkiZuD_Mc

https://www.youtube.com/watch?v=q9JgyMGffJc

https://www.youtube.com/watch?v=cgHuEdAAa2g

https://www.youtube.com/watch?v=mj6SMz5G8DU

https://www.youtube.com/watch?v=YeUT3D2w_QU

https://www.youtube.com/watch?v=d4zHdQ5SIdQ

https://www.youtube.com/watch?v=w-Zr2-g-iak


L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, le Collège des médecins du Québec et l'Ordre des pharmaciens du Québec s'engagent à rehausser la qualité et la sécurité des soins

L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), le Collège des médecins du Québec (CMQ) et l'Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ) ont profité aujourd'hui du 6e Congrès mondial du Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone (SIDIIEF), qui porte sur le défi des maladies chroniques,pour s'engager sur un énoncé de position conjoint sur la collaboration interprofessionnelle.

Dans cet énoncé intitulé Rehausser la qualité et la sécurité des soins, l'OIIQ, le CMQ et l'OPQ estiment que dans tous les milieux de soins, la collaboration interprofessionnelle et la prise en charge partagée dans un contexte de pratique collaborative doivent être intensifiées, car ces pratiques contribuent à assurer la qualité et la sécurité des soins, à améliorer l'accès aux soins et aux services de santé ainsi qu'à favoriser la coordination et la continuité des soins pour le patient. Cliquez ici pour le communiqué complet.

Les signataires de l'énoncé de position conjoint sur la collaboration interprofessionnelle

 


KATIA KADRI, T.M., LAURÉATE DU PRIX ÉLITE 2015

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) est fier de remettre le Prix Reconnaissance Élite 2015, en collaboration avec La Capitale assurances générales, à  Madame Katia Kadri, T.M.. Ce prix souligne l’apport d’un technologiste médical ayant apporté une contribution remarquable à son milieu de travail sur l’un des plans suivants : réalisations professionnelles, rayonnement ou service à la profession.

Madame Kadri, T.M., exerce à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à titre de cytologiste, et chez Dynacare, comme technologiste médicale et cytologiste. Ses compétences et sa motivation ont été remarquées rapidement chez Dynacare, où elle était responsable de la formation des nouveaux employés et est reconnue comme la référence en microscopie par ses collègues. Elle a également participé à la révision de diverses procédures, telles STAGO, spermogramme post-vasectomie, etc.

Motivée par son désir de partager ses connaissances, elle s’implique grandement dans les activités de l’Association des cytologistes du Québec, du comité jeunesse de l’Ordre et dans l’organisation de plusieurs activités de promotion de la profession.

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement Madame Kadri, T.M., pour son travail et son implication dans la profession.


MYHANH NGO, T.M., LAURÉATE DU PRIX IMPLICATION RELÈVE 2015 DE L’OPTMQ

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) est fier de remettre le Prix Implication Relève 2015, en collaboration avec la Banque Nationale, à  Madame Myhanh Ngo, T.M. Ce prix souligne l’attitude professionnelle et impliquée d’un  technologiste médical de la relève, qui s’est montré particulièrement engagé dans son milieu de travail, que ce soit par l’enseignement, la mise sur pied de nouveaux projets, l’aide à la formation, la participation au programme de relève des cadres, etc. Il est décerné à un technologiste médical de moins de 30 ans et de moins de 5 ans d’expérience.

Madame Ngo, T.M., occupe, en remplacement, le poste de coordonnatrice technique du laboratoire de microbiologie de l’Hôpital juif de Montréal. Depuis ses débuts au laboratoire, elle s’implique auprès de ses collègues et des stagiaires de 3e année du programme TAB, à qui elle transmet volontiers ses connaissances pour améliorer leurs techniques de travail et l’organisation de leur temps. Depuis son entrée dans la profession en 2011, Madame Ngo, T.M., en fait la promotion en s’impliquant dans plusieurs activités.

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement Madame Ngo pour son travail et son implication dans la profession.

 

De gauche à droite: Julie Pombert, représentant la Banque Nationale commanditaire du prix, Myhanh Ngo, T.M., et Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., présidente de l'OPTMQ 

 


SUZANNE DESCHÊNES-DION, FELLOW TECHNOLOGISTE MÉDICALE 2015

C’est avec une grande fierté que l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec accorde à Madame Suzanne Deschênes-Dion le titre Fellow technologiste médicale, désigné par les lettres FTM. Ce titre prestigieux est octroyé à un membre qui s’illustre dans sa carrière ou dans la société par des réalisations dont le rayonnement rejaillit sur la profession.

Le remarquable parcours professionnel de Suzanne Deschênes-Dion, amorcé en 1971, a été fortement marqué par ses évidentes qualités de pédagogue et sa grande capacité d’enseignante et de formatrice. Dès 1973, à l’Hôpital du St-Sacrement, à Québec, elle réalise la mise au point des techniques de dosage des complexes immuns et pléthysmographie par impédance.

 À peine installée à Montréal, elle conçoit et coordonne un cours sur la morphologie cellulaire du sang, sur la moelle osseuse et des liquides biologiques, qu’elle dispense pour l’OPTMQ, en plus d’être chargée de cours en hématologie au Cégep de Saint-Jérôme.

Préoccupée par les étapes préanalytiques, elle met sur pied des séances de formation pour les prélèvements destinés au laboratoire, à l’intention du personnel infirmier et des inhalothérapeutes.

Chargée de sécurité transfusionnelle au centre désigné de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal depuis 1999, elle a mis en œuvre la logistique d’implantation du protocole de transfusion massive, un programme de formation en médecine transfusionnelle à l’Hôpital du Sacré-Cœur et a produit un aide-mémoire sur l’utilisation d’un produit sanguin.

 Sa contribution au rayonnement de la profession est tout aussi remarquable. Elle est, entre autres, une conférencière recherchée lors de divers événements organisés par de nombreuses organisations. Madame Deschênes-Dion participe aussi à plusieurs comités au sein d’organismes et de son établissement. De plus, elle est membre du comité de formation universitaire en médecine transfusionnelle.

Plusieurs distinctions ont souligné sa carrière : le Prix Excellence de l’OPTMQ, le Prix Mérite du CIQ, le Prix de fierté professionnel AR Shearer de la SCSLM, le Prix Émilie, décerné par l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

L'OPTMQ tiens à lui offrir toutes ses félicitations. Vous méritez de porter fièrement le titre de FTM.


NATHALIE RODRIGUE, RÉÉLUE À LA VICE-PRÉSIDENCE DU CIQ

Lors de l’assemblée générale annuelle du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) tenue le 15 mai dernier, la présidente de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux (OPTMQ), Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., a été réélue vice-présidente du CIQ. Madame Rodrigue entreprend ainsi son troisième mandat d’une durée de deux ans à ce poste.

Le CIQ est la voix collective des 46 ordres professionnels de la province, leur forum d’échanges, de concertation et de services. Il exerce également un rôle consultatif auprès du gouvernement québécois.

 Félicitations à Madame Rodrigue!


L’Institut universitaire de gériatrie de Montréal devient dépositaire des documents électroniques de l’AQESSS

L’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM), du CIUSSS du Centre-Est-de-l’Île-de-Montréal, est fier d’annoncer que sa bibliothèque est maintenant dépositaire de tous les documents en format électronique développés par l’AQESSS. Le fonds de l’AQESSS vient bonifier le catalogue de l’IUGM qui contient déjà 22 000 entrées et qui constitue le plus exhaustif de langue française en gériatrie et gérontologie : catalogue.iugm.qc.ca. Depuis la fin des activités de l’AQESSS, le 31 mars 2015, l’IUGM héberge tous les documents en format électronique de cet organisme, avec le mandat de les mettre gratuitement à la disposition du réseau de la santé et services sociaux durant cinq ans.

Lisez le communiqué complet


Semaine nationale du laboratoire médical du 19 au 25 avril 2015

 

Sans technologiste médical, difficile de poser un diagnostic fiable et d’établir un suivi thérapeutique approprié

 Montréal, le 1er avril 2015Sans technologiste médical, poser un diagnostic fiable et établir le suivi thérapeutique approprié s’avère pour le moins difficile. En effet, 85 % des diagnostics et des suivis thérapeutiques faits par les médecins sont basés sur les résultats d’analyses de laboratoires effectuées par les technologistes médicaux. Du 19 au 25 avril 2015, à l’occasion de la Semaine nationale du laboratoire médical, les technologistes médicaux veulent particulièrement souligner ce fait méconnu de la population.

« Les technologistes médicaux du Québec, qui jouent un rôle clé dans l’équipe de professionnels de la santé, agissent avec rigueur comme les professionnels de la santé qu’ils sont à part entière. Ils ont à coeur la qualité des résultats qu’ils transmettent aux médecins, conscients que la qualité des résultats transmis aura un effet direct pour le patient », a souligné madame Nathalie Rodrigue, T.M., R.T.,présidente de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux (OPTMQ).

Au Québec, plus de 4 600 technologistes médicaux contribuent à déceler et à identifier, par divers procédés scientifiques reconnus et utilisés en laboratoire médical, les signes de maladie ne présentant pas de symptômes apparents. Par leur pratique exemplaire dans la sphère des analyses biomédicales, les technologistes médicaux facilitent et fiabilisent les diagnostics médicaux. Ils participent de plus à la prévention de la maladie, au maintien et à l'amélioration de la santé de la population.

 À propos de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux

L'OPTMQ est un ordre professionnel régi par le Code des professions du Québec. Sa principale mission est d'assurer la protection du public par la surveillance de l'exercice de la profession.

Pour en savoir plus sur l’Ordre et sur la profession, consultez le www.optmq.org.


ANNE-MARIE MARTEL, T.M., LAURÉATE DU AWARD OF MERIT 2015 DU GROUPE CSA

Madame Anne-Marie Martel, T.M., chargée de dossiers scientifiques à l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ), s’est vu décerner le Award of Merit 2015 du Groupe CSA 2. La remise des prix aura lieu le 14 juin prochain, à Niagara Falls, lors du Congrès annuel du Groupe CSA.

Ce prix se veut une reconnaissance pour les individus, qui, à travers leur leadership, ont contribué au développement et à l’avancement des standards tant sur le plan national qu’international.

Le Groupe CSA est une association indépendante, sans but lucratif, constituée de membres et dédiée à la sécurité, au bien social et à la durabilité. Le Groupe CSA est une organisation accréditée à l’échelle internationale offrant des services d’élaboration des normes et de processus de certification. 

  L’OPTMQ félicite Mme Martel pour cet honneur, qui reconnait toute la rigueur avec laquelle elle accomplit son travail.

 


POUR LA SEMAINE NATIONALE DU LABORATOIRE MÉDICAL, UN CONCOURS POUR LES T.M. ET UNE AFFICHE!

Prenez une photo et courez la chance de gagner une inscription gratuite à une formation d'une heure, de votre choix, sur Formaline! Vous êtes nombreux à organiser une activité dans votre établissement (kiosque, midi-conférence, etc.) pour promouvoir votre profession pendant la Semaine nationale du laboratoire médical, qui aura lieu du 19 au 25 avril 2015. Il suffit de nous faire parvenir une photo de l’événement avant le vendredi 22 mai 2015 à l’adresse courriel mgosselin@optmq.org, avec les informations suivantes :

  • NOMS ET COORDONNÉES DU OU DES RESPONSABLES

  • DATE DE L’ÉVÉNEMENT

  • ENDROIT

  • RETOMBÉES DE L’ÉVÉNEMENT (nombre approximatif de personnes, article dans le bulletin de l’établissement, etc.)

Un tirage au sort sera effectué parmi tous les participants au concours. Chaque personne faisant partie du groupe organisateur de l’événement recevra une inscription gratuite à une formation sur Formaline. Les gagnants pourront choisir parmi un vaste éventail de formations offertes sur Formaline. Nous communiquerons avec le ou les gagnants par la suite.

Toujours pour promouvoir la Semaine nationale du laboratoire médical et la profession, l’OPTMQ a distribué une affiche dans chaque établissement au Québec. Ayez l’œil ouvert et assurez-vous que cette affiche soit bien placée à l’extérieur du laboratoire, de manière à faire connaître la profession à tous.


LABCON 2015- C'est le temps de s'inscrire!

C'est à Montréal, au Fairmont Reine Elizateth, que se tiendra le LABCON 2015, de la Société canadienne de science de laboratoire médical. Inscrivez-vous dès maintenant pour profiter de tarifs avantageux! Cliquez  ici !

En 2016, nous vous attendrons à Gatineau, au Lac Leamy.


Les prix Reconnaissance et Implication Relève : pourquoi pas vous?

C’est le temps de poser votre candidature ou d’inciter vos collègues technologistes médicaux à le faire pour le titre Fellow, les Prix Reconnaissance Innovation et Élite et le Prix Implication Relève! En plus de symboliser l’excellence, ces prix constituent une reconnaissance de l’implication concrète des technologistes médicaux dans leur milieu de travail.

La période de mise en candidature pour le titre Fellow se termine le 15 février 2015. Pour les Prix Reconnaissance et Implication Relève, les candidatures seront acceptées jusqu’au 2 mars 2015.

Vous trouverez les détails, de même que les formulaires de candidatures, sur le site Internet de l’OPTMQ en cliquant sur le lien suivant.

 


Santé Canada continue de constater que des trousses de dépistage à domicile non homologuées sont vendues aux Canadiens

Santé Canada rappelle aux Canadiens que l'achat de trousses de dépistage à domicile non homologuées comporte des risques après avoir imposé récemment des mesures de conformité et d'application de la loi.

Les trousses de dépistage à domicile doivent être homologuées par Santé Canada avant d'être importées ou vendues au Canada. L'autorisation de Santé Canada signifie que l'innocuité et l'efficacité des trousses ont été évaluées. Pour confirmer qu'un dispositif médical est homologué au Canada, les consommateurs peuvent consulter la Liste des instruments médicaux homologués en vigueur (MDALL).

Il convient de noter qu'aucune trousse de dépistage du VIH ou de maladie transmissible sexuellement (MTS) n'a été homologuée à Santé Canada pour un usage à domicile. Santé Canada rappelle aux Canadiens qui s'inquiètent pour leur santé de consulter un professionnel de la santé.

De plus, les consommateurs qui achètent des trousses de dépistage sur Internet et/ou par commande postale risquent d'acheter un produit non homologué ou défectueux.

Les Canadiens peuvent consulter le tableau pour prendre connaissance des mises à jour à la liste des trousses de dépistage non homologuées que le Ministère a détectées sur le marché.

Les Canadiens sont aussi invités à adresser leurs plaintes relatives au matériel médical à l'Inspectorat de la Direction générale des produits de santé et des aliments par téléphone, en composant sans frais le 1-800-267-9675, ou par écrit, à l'adresse suivante :

Inspectorat de la Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada
Indicateur de l'adresse : 2003D
Ottawa (Ontario) K1A 0K9


COTISATION 2015-2016- PAIEMENT EN LIGNE LE 1ER FÉVRIER

Dès le dimanche 1er février 2015, les membres pourront payer leur cotisation 2015-2016 en ligne. Vous pourrez y accéder en cliquant sur AVIS DE COTISATION 2015-2016 sur la page d’accueil du site de l’OPTMQ.


Entretien avec la présidente de l'OPTMQ sur le site Ordre de protéger

Le site Ordre de protéger publie un entretien réalisé avec la présidente de l'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec, Nathalie Rodrigue, T.M., R.T.. Elle y rappelle notamment la mission de l'Ordre et ses orientations. Pour en prendre connaissance: http://ordredeproteger.com/blog/2015/01/27/technologistes-medicaux/

Bonne lecture!


CAMPAGNE DE PUBLICITÉ DE LA FMSQ : L’OPTMQ RASSURE LE PUBLIC, LES RÉSULTATS DE TESTS DE SE PERDENT PAS!

À la suite de la diffusion en fin de semaine dernière d’une nouvelle version de la campagne publicitaire « À vouloir tout réécrire » de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, l’OPTMQ tient à rassurer le public.  Le message, qui affirme qu’un médecin ne peut pas discuter des tests sanguins d’un patient avec ce dernier, car les résultats des tests auraient supposément été perdus et qui se termine en posant la question : « À qui la faute? », se doit d’être clarifié.

L’OPTMQ a émis un communiqué de presse diffusé sur le fil de presse CNW, afin de donner l’heure juste (voir pdf ci-joint). L’Ordre a souligné que les technologistes médicaux sont des professionnels de la santé à part entière, soucieux de la qualité des résultats qu’ils transmettent aux médecins.


Formation continue obligatoire

Plus que quelques semaines avant la fin de la deuxième période de référence : 31 mars 2015.

Toutes les demandes de dispense pour cette période de référence doivent être soumises au plus tard le 1er mars 2015.


À mettre à votre agenda : 7e Conférence nationale pour vaincre le cancer


La 7e Conférence nationale pour vaincre le cancer, sous le thème «S’investir dans sa santé, s’engager dans sa communauté», sera présentée les 9 et 10 avril 2015 à l'hôtel Hyatt Regency, à Montréal. L’astronaute et ancien président de l’Agence spatiale canadienne, Steve MacLean, sera le parrain de l’événement. Le Comité organisateur et le parrain de l'évènement, Steve MacLean, vous invitent à vous inscrire dès maintenant via le site www.conferencecancer.com et à profiter des tarifs préférentiels.

L’OPTMQ reconnait des heures de formation continue à ses membres qui assisteront à la conférence, soit 3 heures pour la première journée et deux heures pour la deuxième journée, pour un total de 5 heures.

N'hésitez pas à partager cette invitation avec vos contacts et/ou l'afficher sur votre page Facebook,Twitter, site web et autres!

Pour vous inscrire, pour consulter le programme préliminaire, ou visionner la vidéo de Steve MacClean, et/ou pour obtenir plus d’informations, visitez le www.conferencecancer.com.


Joyeuses Fêtes!

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec vous souhaite de Joyeuses Fêtes! Profitez de ces moments en famille et entre amis afin de célébrer et revenez-nous en forme pour la prochaine année! Prenez note que le siège social de l’Ordre sera fermé du 20 décembre 2014 au 4 janvier 2015


MISE À JOUR- DE MULTIPLES DISTRIBUTEURS VENDENT DES TROUSSES D’AUTODÉPISTAGE DU VIH NON HOMOLOGUÉES SUR AMAZON.CA

Santé Canada informe les Canadiens que de multiples distributeurs (Positive Health, dailySupply, BestDealCA, eshopic, Urban Inspirations, grabthesale et dealkings) vendent les trousses d’autodépistage non homologuées « OraQuick in Home HIV Test » sur amazon.ca.

La vente de la trousse « OraQuick in Home HIV Test » n’est pas autorisée au Canada, ce qui signifie que Santé Canada n’en a pas évalué l’innocuité et l’efficacité. Aucune trousse d’autodépistage du VIH n’a encore été homologuée par Santé Canada.

Les Canadiens qui ont utilisé une trousse d’autodépistage du VIH et ceux qui sont préoccupés par leur état sérologique VIH devraient en parler à un professionnel de la santé.

La série Votre santé et vous de Santé Canada inclut les articles sur les trousses d’autodiagnostic médical et l’achat de matériel médical sur Internet. Pour confirmer qu’un dispositif médical est homologué au Canada, veuillez consulter la Liste des instruments médicaux homologués en vigueur.

Santé canada a pris des mesures de conformité et d’exécution et continuera de suivre la situation, de prendre les mesures qui s’imposent et d’informer les Canadiens, s’il y a lieu.

Les plaintes relatives au matériel médical peuvent être déposées à l’Inspectorat de la Direction générale des produits de santé et des aliments par téléphone, en composant sans frais le 1 800 267-9675, ou par écrit, à l’adresse suivante : Inspectorat de la Direction générale des produits de santé et des aliments, Santé Canada, Indice de l’adresse : 2003D, Ottawa (Ontario) K1A 0K9.


Mémoire interordres - Projet de loi 10

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ),  l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ), l'Ordre des ergothérapeutes du Québec (OEQ)l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec (OPPQ), l'Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec (OTIMROEPMQ), l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ), l’Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) et l’Ordre professionnel des sexologues du Québec (OPSQ) ont adressé le 7 novembre dernier un mémoire à la Commission de la santé et des services sociaux de l'Assemblée nationale du Québec sur le projet de loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux (Projet de loi n° 10 — PL10).

Le regroupement a jugé important de soulever certaines de leurs préoccupations communes sur le projet de loi, et des impacts sur les services des professionnels qu’ils encadrent.
 


NATHALIE RODRIGUE, LAURÉATE DU CONCOURS PRIX FEMMES D’AFFAIRES DU QUÉBEC, DANS LA CATÉGORIE BÉNÉVOLE FORTEMENT ENGAGÉE

À l’occasion de son 14e gala Prix Femmes d’affaires du Québec, en novembre, le Réseau des Femmes d’affaires du Québec a décerné le Prix Femmes d’affaires du Québec, dans la catégorie Bénévole fortement engagée,  à Nathalie Rodrigue, présidente de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec.

L’implication de madame Rodrigue, notamment à la Coalition Priorité Cancer, a ainsi été reconnue.

Cet événement rend hommage à des femmes actives s’étant particulièrement illustrées dans le monde des affaires et le secteur socioéconomique, et qui ont apporté une contribution à l’essor de la société québécoise.

Dans une première étape, 27 femmes ont été sélectionnées. Le Réseau des Femmes d’affaires du Québec a remis 9 prix dans autant de catégories lors de son gala.

Félicitations à madame Rodrigue pour cet honneur!


Des liens à consulter sur l’Ebola et les mesures préventives

L'OPTMQ met en ligne des documents relatifs à la maladie à virus Ebola et les mesures préventives, pour consultations sur le site web de l’Ordre, dans la section Centre de documentation, onglet Documentation. N'hésitez pas à les consulter!

 

 


7ème Conférence pour vaincre le cancer, parrainée par l’astronaute Steve MacClean

L’astronaute et ancien président de l’Agence spatiale canadienne, Steve MacLean, sera le parrain de la 7e Conférence nationale pour vaincre le cancer, les 9 et 10 avril 2015, à Montréal, sous le thème « S’investir dans sa santé, s’engager dans sa communauté ». En annonçant la nouvelle, la présidente de la Coalition Priorité cancer et de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec, Nathalie Rodrigue, T.M. R.T., s’est dite très heureuse de la participation de monsieur MacClean « qui nous fera ainsi découvrir une facette inconnue de la lutte contre le cancer. Lors de ces entraînements de vol dans l’espace, Steve MacClean a collaboré à de nombreuses recherches sur le cancer, notamment sur la leucémie. Au cours des années, bien des expériences scientifiques menées dans l’espace ont permis d’apporter des applications concrètes pour améliorer les pratiques médicales, y compris en oncologie. Monsieur MacClean poursuit d’ailleurs toujours ses travaux de recherches.

Pour vous inscrire, pour consulter le programme préliminaire, visionner la vidéo de Steve MacClean, et/ou pour obtenir plus d’informations, visitez le www.conferencecancer.com.


Les technologistes médicaux partageront leur passion au Salon de l’Éducation, à Montréal, et au Salon Carrières-Formation, à Québec

Les technologistes médicaux seront là! Nous serons présents au Salon de l’Éducation, à Place Bonaventure, à Montréal, du 15 au 17 octobre 2014, et au Salon Carrière-Formation, au Centre de foires, à Québec, du 22 au 25 octobre 2014, pour rencontrer les jeunes et les conseillers en orientation et leur faire connaître cette profession. Au passage, nous leur transmettrons notre passion!  Passez-nous voir!


Maladie à virus Ebola-nouvelle mise à jour du guide-septembre 2014

Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) a publié une nouvelle mise à jour de son guide intitulé Maladie à virus Ebola (MVE) – Guide pratique pour la gestion des demandes d’analyses provenant de patients chez qui une MVE est suspectée. Il a été diffusé dans le réseau hospitalier. Il a pour but d’apporter des précisions sur la gestion des demandes d’analyses en présence d’un cas suspect de MVE.  Une lettre à cet effet a également été diffusée dans le réseau de la santé.

Les technologistes médicaux ayant des préoccupations concernant le transport des échantillons sont invités à contacter le LSPQ.  Mme Sophie Grenier,T.M., assistante-chef technologiste  et coordonnatrice PACU- PIU, est la personne-ressource.

De plus, il est important de savoir que si des échantillons doivent être envoyés au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg (LNM), un plan d’intervention d’urgence (PIU) doit être activé. Une équipe provinciale certifiée par Transport Canada est en place au LSPQ.  Les membres de l’équipe PIU du LSPQ accompagneront le personnel technique des laboratoires dans les étapes requises pour assurer un transport  sécuritaire d’échantillon de groupe 4.

Consultez le document ci-bas.

Guide_Pratique_Laboratoire_Ebola_v3 2014-09-24_SansSoul


4e ÉDITION DU PRIX PAT BURNS : RENDRE HOMMAGE AUX PROCHES AIDANTS DANS LA LUTTE CONTRE LE CANCER

Le Prix Pats Burns, qui en est à sa 4e édition, a pour objectif de mettre en lumière l’apport des proches aidants à la lutte contre le cancer. Cette initiative est pilotée par Jason Burns, fils du défunt entraîneur des Canadiens de Montréal Pat Burns, et est organisée par la Coalition Priorité Cancer.  Le formulaire d’inscription est maintenant accessible en ligne au www.prixpatburns.com


NATHALIE RODRIGUE, FINALISTE AU PRIX FEMMES D’AFFAIRES DU QUÉBEC 2014

Nathalie Rodrigue, présidente de l’OPTMQ, figure au nombre des 27 finalistes au Prix Femmes d’affaires du Québec 2014. Ce concours, organisé par le Réseau des Femmes d’affaires du Québec, veut honorer les Québécoises qui se sont illustrées dans le monde des affaires. Le prix sera remis lors d’un gala, le mercredi 5 novembre prochain.

 


Nouveau site de biologie médicale

La Direction de la biovigilance et de la biologie médicale du ministère de la Santé et des Services sociaux a mis en ligne un site web dédié à la biologie médicale et à la biovigilance. Ce site est une opportunité d'intégrer les informations relatives au secteur des laboratoires à la même adresse en faisant des hyperliens au besoin. Vous pouvez consulter ce site en cliquant sur le lien suivant : http://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/biologie-medicale/


Nouveau guide d'anatomopathologie

C’est avec une grande fierté et avec beaucoup d’enthousiasme que le groupe de travail en anatomopathologie de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) vous présente la première édition du Guide d’anatomopathologie. Ce guide a été adopté par le conseil d’administration de l’OPTMQ le 15 juin 2014, sur recommandation du comité des normes de la pratique. Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien suivant :  http://optmq.org/centre-de-documentation/normes-et-guides

 Nouveauté pour la distribution des guides de l’OPTMQ

Dans un souci de respect de l’environnement, un exemplaire papier des guides de l’OPTMQ ne sera plus envoyé à chaque membre. Ce guide, comme tous les guides de l’OPTMQ, peut être consulté sur le site Internet de l’OPTMQ. Chaque technologiste médical a la responsabilité de connaître le contenu de ces guides, peu importe le secteur d’activité où il exerce.

Pour ceux qui désirent tout de même recevoir une copie papier, veuillez en aviser Mme Anne-Marie Martel, T.M., chargée de dossiers scientifiques, avant le 1er octobre 2014, par courriel à l’adresse suivante : ammartel@optmq.org ou par téléphone au 514 527-9811 poste 3008 (sans frais : 800 567-7763). Veuillez prendre note que chaque établissement de santé et d’enseignement continuera de recevoir automatiquement un exemplaire papier des guides de l’OPTMQ.

Nous vous souhaitons une bonne lecture!

Le groupe de travail en anatomopathologie de l’OPTMQ


Maladie à virus Ébola-mise à jour

Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) a publié une mise à jour de son guide intitulé Maladie à virus Ebola (MVE) – Guide pratique pour la gestion des demandes d’analyses provenant de patients chez qui une MVE est suspectée. Il a été diffusé dans le réseau hospitalier. Il a pour but d’apporter des précisions sur la gestion des demandes d’analyses en présence d’un cas suspect de MVE.  Une lettre à cet effet a également été diffusée dans le réseau de la santé.

Les technologistes médicaux ayant des préoccupations concernant le transport des échantillons sont invités à contacter le LSPQ.  Mme Sophie Grenier,T.M., assistante-chef technologiste  et coordonnatrice PACU- PIU, est la personne-ressource.

De plus, il est important de savoir que si des échantillons doivent être envoyés au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg (LNM), un plan d’intervention d’urgence (PIU) doit être activé. Une équipe provinciale certifiée par Transport Canada est en place au LSPQ.  Les membres de l’équipe PIU du LSPQ accompagneront le personnel technique des laboratoires dans les étapes requises pour assurer un transport  sécuritaire d’échantillon de groupe 4.

Consultez les documents ci-bas.

Guide_Pratique_Laboratoire_Ebola_2014-09-03

Lettre annonce - Guide Ébola 2014-09-02_VFinale


Avez-vous vu ça?

Vous ne les avez pas encore vues? Plus de 2 900 personnes les ont visionnées. L'OPTMQ a mis en ligne sur YouTube des capsules vidéos visant à promouvoir la profession de technologiste médical et à mieux faire connaître chacun des champs d'activités dans lesquels œuvres les technologistes médicaux. Ainsi, le public, les conseillers en orientation et les jeunes en sauront davantage sur cette profession essentielle dans le système de santé. Visionnez-les et partagez-les! Pour les visionner, allez sur YouTube et inscrivez profession technologiste médical dans le moteur de recherche, ou utilisez les liens ci-bas.

http://youtu.be/zlqkiZuD_Mc

https://www.youtube.com/watch?v=q9JgyMGffJc

https://www.youtube.com/watch?v=cgHuEdAAa2g

https://www.youtube.com/watch?v=mj6SMz5G8DU

https://www.youtube.com/watch?v=YeUT3D2w_QU

https://www.youtube.com/watch?v=d4zHdQ5SIdQ

https://www.youtube.com/watch?v=w-Zr2-g-iak


35e congrès de la SQBC: La matrice décryptée

La Société québécoise de biologie clinique (SQBC) tiendra son 35e Congrès annuel, sous le thème: La matrice décryptée, à l'Hôtel Universel, à  Rivière-du-Loup du, 8 au 10 octobre 2014

Pour inscription et information : mauricedupras2000@yahoo.ca. Consultez le programme ici.


SAVIEZ-VOUS QUE...

Saviez-vous que plus de 85 % des décisions concernant le diagnostic et le traitement sont basées sur les résultats d’analyses de laboratoire effectuées par des technologistes médicaux.


LES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX À TVA ET LCN

Les technologistes médicaux font l'objet d'un reportage sur les ondes de TVA et de LCN. Pour le visionner, cliquez sur le lien: http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2014/06/20140618-194547.html


CONGRÈS ANNUEL DE L’ORDRE PROFESSIONNEL DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC: LE PRIX INNOVATION DÉCERNÉ À SOPHIE LEBLANC, T.M.

Lors de son congrès annuel, du 12 au 14 juin à Trois-Rivières., l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) a remis avec fierté le Prix Reconnaissance - catégorie Innovation 2014, en collaboration avec BD Diagnostics, à Madame Sophie Leblanc, T.M. .

Le Prix Reconnaissance Innovation est décerné à un technologiste médical ou à une équipe de technologistes médicaux s’étant distingué de façon remarquable en dépassant les attentes liées aux postes de travail par son caractère innovateur et son impact dans le milieu. Cette réalisation vise l’amélioration de la qualité des soins, des services à la clientèle ou de l’organisation du travail, tout en représentant un exemple inspirant pour la profession.

Oeuvrant à l’Hôpital Sainte-Croix, à Drummondville, depuis 2008, elle a notamment a mis au point du matériel didactique, sous forme de documents et de questionnaires, et a assemblé une collection de lames pour l’hématologie. Au moyen de la caméra du microscope, elle a élaboré une banque de photos, appréciée des stagiaires. Madame Leblanc  a  également concrétisé son intérêt pour la banque de sang en donnant de stages dans ce domaine et en hématologie. Depuis 2 ans, elle dispense la formation Trace Line aux étudiants du Cégep de Saint-Hyacinthe, leur faisant connaître le système informatique et son utilisation.

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement Madame Leblanc pour son travail et son implication dans la profession.

L'OPTMQ est un ordre professionnel régi par le Code des professions du Québec. Au 31 mars 2014, il comptait près de 4 600 membres. Sa principale mission est d'assurer la protection du public par la surveillance de l'exercice de la profession et la formation continue.

Pour en savoir plus sur l’Ordre et sur la profession, consultez le www.optmq.org.

 

 

Sur la photo  (de gauche à droite) : Sophie Leblanc, T.M., récipiendaire du Prix Reconnaissance Innovation Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., présidente de l’OPTMQ, et Sylvain Gimmig, BD Diagnostics (Photo : OPTMQ)     


CONGRÈS ANNUEL DE L’ORDRE PROFESSIONNEL DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC: LE PRIX IMPLICATION RELÈVE DÉCERNÉ À ÉMILIE LONGPRÉ, T.M.

Lors de son congrès annuel, du 12 au 14 juin à Trois-Rivières, l'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) a remis avec fierté pour la première fois le Prix Implication Relève 2014, en collaboration avec la Banque Nationale, à  Madame Émilie Longpré, T.M..

Le Prix Implication Relève souligne l’attitude professionnelle et impliquée d’un  technologiste médical de la relève, qui s’est montré particulièrement engagé dans son milieu de travail, que ce soit par l’enseignement, la mise sur pied de nouveaux projets, l’aide à la formation, la participation au programme de relève des cadres, etc. Il est décerné à un technologiste médical de moins de 30 ans et de moins de 5 ans d’expérience.

Chargée technique en sécurité transfusionnelle à l’Hôpital Sacré-Cœur de Montréal, elle a apporté sa contribution à plusieurs comités au sein de l’établissement, que ce soit des comités de pairs ou des comités dans son milieu de travail.

Au chapitre de son implication dans les comités de pairs, Madame Longpré a participé entre autres au comité d’implantation et de validation d’une procédure pour le transport par pneumatique des culots sanguins en banque de sang, qui permet de faire parvenir directement les culots au personnel transfuseur et ainsi d’accélérer la procédure. Elle a également participé au comité sur la certification des technologistes médicaux à la procédure d’identification des patients et des critères obligatoires à l’acceptation des spécimens lors des prélèvements. Cette certification améliore la qualité des spécimens prélevés. Madame Longpré a aussi contribué à la conception et à la mise en place d’un tableau de type « Mackenzie » en banque de sang, qui permet de concilier des données à un seul endroit dans le laboratoire et d’améliorer la gestion des patients devant recevoir des produits requérant un suivi plus particulier.

Au sein de l’établissement, Madame Longpré s’est impliquée dans le comité de santé et de sécurité au travail, afin de contribuer à la mise en place d’outils rendant l’environnement de travail plus sécuritaire.

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement Madame Longpré pour son travail et son implication dans la profession.

L'OPTMQ est un ordre professionnel régi par le Code des professions du Québec. Au 31 mars 2014, il comptait près de 4 600 membres. Sa principale mission est d'assurer la protection du public par la surveillance de l'exercice de la profession et la formation continue.

Pour en savoir plus sur l’Ordre et sur la profession, consultez le www.optmq.org.

 

 

Sur la photo (de gauche à droite) : Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., présidente de l’OPTMQ,  Émilie Longpré, T.M., récipiendaire du Prix Implication Relève et Jean-Jacques Bérubé, Banque nationale (Photo : OPTMQ)


CONGRÈS ANNUEL DE L’ORDRE PROFESSIONNEL DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC: LE PRIX ÉLITE 2014 DÉCERNÉ À STEVE SIROIS, T.M.

Lors de son congrès annuel, du 12 au 14 juin à Trois-Rivières., l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) a remis avec fierté  le Prix Reconnaissance - catégorie Élite 2014, en collaboration avec La Capitale assurances générales, à  Monsieur Steve Sirois, T.M.. 

Le Prix Reconnaissance Élite souligne l’apport d’un technologiste médical ayant apporté une contribution remarquable à son milieu de travail sur l’un des plans suivants : réalisations professionnelles, rayonnement ou service à la profession.

À l’emploi du Laboratoire de pathologie de l’Hôtel-Dieu de Québec depuis 1999, il a rapidement démontré sa facilité à utiliser les systèmes d’exploitation informatiques dans plusieurs situations. Il s’est notamment impliqué pour répertorier les femmes ayant eu un cancer du sein et retracer les candidates susceptibles de relecture de spécimens de seins pendant une période précise pour s’assurer que les traitements reçus ont été adéquats.

Monsieur Sirois a joué un rôle de pilote informatique pour des mises à jour de l’application de recherches diverses, utiles entre autres pour la clinique lors de corrélation de cas d’intérêt pour l’enseignement, les études épidémiologiques, etc.

De 2007 à 2009, il a été instructeur clinique au laboratoire de pathologie. Lors de l’implantation des équipements de télépathologie dans la région de Québec, il s’est porté volontaire pour être pilote. Il est la personne-ressource à l’interne pour l’utilisation du numériseur de lames, l’utilisation de l’équipement PathStand pour la prise de photographie macroscopie et la gestion de l’image. Monsieur Sirois a acquis une grande connaissance d’ultrastructure en néphropathologie auprès de l’équipe médicale, qui lui permettent, sous supervision médicale, d’observer des spécimens de biopsies rénales, prendre des photographies des zones d’intérêt et d’en discuter avec le pathologiste. Il transmet ses connaissances en microscopie électronique aux nouveaux technologistes médicaux.

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement Monsieur Sirois pour son travail et son implication dans la profession.

L'OPTMQ est un ordre professionnel régi par le Code des professions du Québec. Au 31 mars 2014, il comptait près de 4 600 membres. Sa principale mission est d'assurer la protection du public par la surveillance de l'exercice de la profession et la formation continue.

Pour en savoir plus sur l’Ordre et sur la profession, consultez le www.optmq.org.

 

 Sur la photo (de gauche à droite) : Sylvie Laurendeau, La Capitale assurances générales Steve Sirois, T.M., récipiendaire du Prix Reconnaissance Élite, et Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., présidente de l’OPTMQ.    (Photo : OPTMQ)      


CONGRÈS DE L'ORDRE PROFESSIONNEL DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC: MAXIME DAOUST, T.M., LAURÉAT 2014 DU MÉRITE DU CONSEIL INTERPROFESSIONNEL DU QUÉBEC

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) est fier de présenter le lauréat 2014 du Prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ). Le prix a été remis par le Dr Diane Legault, DMD, MBA, présidente du CIQ, lors du congrès annuel de l’Ordre, qui a eu lieu 12, 13 et 14 juin 2014, à Trois-Rivières.

Le lauréat du Prix Mérite 2014 est Monsieur Maxime Daoust, T.M.  Diplômé en  technologie d’analyses biomédicales depuis 2007, il n’a cessé de parfaire ses connaissances par la participation au congrès, à des journées scientifiques et d’autre formation complémentaire. Il a été sélectionné dans le programme de la relève des cadres en 2012 et il est en cours de formation dans le programme universitaire en gestion des organisations.

Il a débuté sa carrière en tant que technologiste médical à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal en 2007. Il travaille alors au laboratoire d’hématologie, de banque de sang, de biochimie ainsi qu’au centre de prélèvement. Il exerce également la fonction d’instituteur clinique pour les stages en immunohématologie du programme TAB. Il obtient le poste de coordonnateur technique de la banque de sang en 2010, celui de chargé technique de sécurité transfusionnelle en 2012 et finalement en 2013, il est nommé assistant-chef technologiste responsable de la banque de sang et de l’hématologie. Dans tous les postes qu’il occupe, il fait preuve d’idées novatrices et mène avec brio plusieurs dossiers.

Très engagé au sein de l'Ordre, il a été entre autres membre du comité des communications et membre du comité organisateur du congrès à deux reprises. Il est actuellement membre du comité de développement professionnel.

Son intérêt pour la formation des technologistes médicaux, l’amène à s’impliquer au ministère de l’Enseignement supérieur, Recherche et Science où il siège à deux Tables; soit la table de l'analyse de la situation de travail du programme d’études collégiales en technologie d’analyses biomédicales et la table de validation du projet de formation en technologie d’analyses biomédicales.

Conférencier recherché, il est un technologiste médical reconnu par ses pairs pour son professionnalisme, sa constante préoccupation à promouvoir la qualité des services des laboratoires et son influence positive dans son milieu de travail. L’Ordre a d’ailleurs tenu à lui témoigner son appréciation en lui décernant en 2007, le prix étudiant et en 2010, le Prix Reconnaissance Innovation.

Nul doute que toutes ces actions démontrent que son engagement et son parcours professionnel sont des apports importants au système professionnel.

Prix Mérite du CIQ

Les Prix Mérite du CIQ sont décernés sur recommandation des ordres professionnels et remis à l'un de leurs membres qui s'est distingué au service de sa profession et de son ordre professionnel selon les critères de sélection suivants : son dévouement en tant que membre du conseil d'administration, du comité exécutif ou des comités de l’Ordre ou du CIQ; sa contribution au développement de sa profession au sein du régime professionnel québécois; son action remarquable touchant la gestion, la mise en place de structures et le développement de son ordre. Un seul Prix Mérite du CIQ est remis par ordre professionnel chaque année.

Le CIQ

Le Conseil interprofessionnel du Québec, le CIQ, est la voix collective des 45 ordres professionnels, leur forum d’échanges, de concertation et de services. Il exerce également un rôle consultatif auprès du gouvernement québécois. Parmi les quelques  371 000 personnes qui sont regroupées au sein des 45 ordres professionnels québécois, certaines se démarquent particulièrement, animées par une passion et un engagement envers leur profession qui est hors du commun

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement le lauréat, monsieur Maxime Daoust, T.M. pour son travail et son implication dans la profession.

 

 Sur la photo (de gauche à droite) : Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., présidente de l’OPTMQ et vice-présidente du CIQ Maxime Daoust, T.M., récipiendaire du Prix Mérite du CIQ, et (Dr Diane Legault, DMD, MBA, présidente du CIQ, Photo : OPTMQ)           


On parle de nous sur Radio-Canada Mauricie!

Radio-Canada Mauricie a consacré un reportage aux technologistes médicaux, réunis en congrès à Trois-Rivières du 12 au 14 juin dernier. Le témoignage de Marie-Sol St-Onge, en conférence d’ouverture, a démontré l’importance des technologistes médicaux. Un reportage à visionner avec ce lien : http://ici.radio-canada.ca/regions/mauricie/2014/06/13/007-conference-marie-sol-st-onge-technologistes-medicaux.shtml


Une histoire inspirante!

Voilà une histoire inspirante, publiée dans l'hebdo local de Boucherville, La Seigneurie. Il raconte l’histoire d’une réorientation de carrière. http://virtuel.la-seigneurie.qc.ca/doc/hebdo_la-seigneurie/lsb2014-06-11-jun-000-/2014060901/?referrer=http%3A//www.hebdosregionaux.ca/monteregie/e-edition#10


Des capsules vidéos pour promouvoir la profession!

L'OPTMQ met en ligne sur Youtube des capsules vidéos visant à promouvoir la profession de technologiste médical et à mieux faire connaître chacun des champs d'activités dans lesquels œuvres les technologistes médicaux. Ainsi, le public, les conseillers en orientation et les jeunes en sauront davantage sur cette profession essentielle dans le système de santé. Visionnez-les et partagez-les!

http://youtu.be/zlqkiZuD_Mc

https://www.youtube.com/watch?v=q9JgyMGffJc

https://www.youtube.com/watch?v=cgHuEdAAa2g

https://www.youtube.com/watch?v=mj6SMz5G8DU

https://www.youtube.com/watch?v=YeUT3D2w_QU

https://www.youtube.com/watch?v=d4zHdQ5SIdQ

https://www.youtube.com/watch?v=w-Zr2-g-iak


CONGRÈS 2014, INSCRIVEZ-VOUS DÈS AUJOURD'HUI!

Inscrivez-vous dès maintenant au congrès 2014 de l’OPTMQ! Du 12 au 14 juin, c’est à Trois-Rivières que ça se passe. Le programme et le formulaire d’inscription sont disponibles en ligne sur FORMALINE. N’attendez pas plus longtemps!


Semaine nationale du laboratoire médical, du 20 au 26 avril 2014

 

Les technologistes médicaux sont au cœur des décisions médicales. Plus 85 % des décisions prises par le médecin afin d’établir son diagnostic ou d’assurer un suivi thérapeutique adéquat de la santé de sa clientèle sont basées sur les résultats d’analyses de laboratoire effectuées par des technologistes médicaux.  Du 20 au 26 avril 2014, à l’occasion de la Semaine nationale du laboratoire médical, les technologistes médicaux veulent particulièrement mettre en lumière ce rôle méconnu de la population.

Au Québec, plus de 4 600 technologistes médicaux contribuent à déceler et à identifier, par divers procédés scientifiques reconnus et utilisés en laboratoire médical, les signes de maladie ne présentant pas de symptômes apparents. Par leur pratique exemplaire dans la sphère des analyses biomédicales, les technologistes médicaux facilitent et fiabilisent les diagnostics médicaux. Ils participent de plus à la prévention de la maladie, au maintien et à l'amélioration de la santé de la population.

Les technologistes médicaux jouent un rôle clé dans l’équipe des professionnels de la santé; les analyses qu’ils effectuent avec rigueur fournissent une information vitale sur la santé des patients. Les médecins s’appuient sur ces résultats afin de diagnostiquer et traiter les maladies avec précision, ainsi que pour contrôler la santé de leurs patients.


Inscription en ligne : date limite 31 mars 2014

La date limite pour utiliser le site WEB de l’Ordre pour effectuer en ligne  le renouvellement de l’inscription au Tableau 2014-2015 est le 31 mars 2014 à 23 heures 59. 


Les bandelettes réactives pour glycémie FreeStyle d'Abbott peuvent donner de faux résultats avec certains appareils

Santé Canada informe les Canadiens qu’il est possible que les utilisateurs obtiennent une lecture de glycémie inférieure à la réalité quand les bandelettes réactives pour glycémie FreeStyle d’Abbott sont utilisées avec les appareils énumérés ci-dessous.

Des lectures de glycémie faussement basses peuvent entraîner de mauvaises décisions de traitement de la part des utilisateurs, comme l’augmentation de la consommation de sucre ou la prise d’une quantité insuffisante d’insuline, ce qui pourrait donc entraîner une hyperglycémie (taux élevé de sucre dans le sang).

Voici la liste des trois appareils : les glucomètres FreeStyle et FreeStyle Mini d’Abbott Soins du diabète et le système de gestion de l’insuline OmniPod d’Insulet.

Les consommateurs ayant un glucomètre FreeStyle touché devraient communiquer avec Abbott Soins du diabète au 1-877-576-9368. Les consommateurs ayant un système de gestion de l’insuline OmniPod d’Insulet devraient communiquer avec Abbott Soins du diabète au 1-877-607-6364 ou avec Insulet au 1-855-763-4636 s’ils ont des questions à propos de l’utilisation du système.

Les deux entreprises avisent les consommateurs afin de les informer du problème.

Les consommateurs qui ont des préoccupations relatives à l’utilisation des appareils devraient en parler avec un professionnel de la santé.


Séances d’information sur le Règlement sur les agents pathogènes humains et les toxines par l’Agence de la santé publique du Canada

La Loi sur les agents pathogènes humains et les toxines (LAPHT) a reçu la sanction royale le 23 juin 2009. Cette Loi a pour objet d’améliorer un régime pour promouvoir la sûreté des agents pathogènes humains et des toxines afin de protéger la santé et la sécurité du public contre les risques qu’ils présentent. L’Agence de la santé publique du Canada (l’Agence) s’est vu conférer la responsabilité d’élaborer un programme et un cadre réglementaire visant à appuyer la mise en œuvre de la LAPHT. Pour remplir son mandat, l’Agence recourra aux règlements, aux Normes et lignes directrices canadiennes sur la biosécurité et à d’autres outils.

L’Agence a tenu trois séries de consultations ouvertes, transparentes et constructives sur le programme et le cadre réglementaire proposés. Les commentaires reçus jusqu’à maintenant lors des consultations et des activités d’engagement précédentes ont été examinés attentivement pour éclairer le programme et le cadre réglementaire proposés, et en particulier l’ébauche du Règlement. L’Agence s’est engagée à faire participer ses parties réglementées tout au long de l’élaboration de l’ébauche canadienne du Règlement sur les agents pathogènes humains et les toxines. La Gazette du Canada, Partie I, est le mécanisme de consultation officiel pour les règlements. Vous aurez encore l’occasion d’étudier l’ébauche du Règlement et de donner vos commentaires pendant une période de 75 jours dans le cadre du processus de la Gazette du Canada, Partie I, prévu pour juin 2014. La Partie 1 (les Normes) des Normes et lignes directrice canadiennes sur la biosécurité (2ème édition) sera également disponible pour les commentaires du public au cours de la même période.

Pour permettre les commentaires éclairés par le biais de la Gazette du Canada, Partie I, l’Agence tiendra des séances d’information en direct sur le Web portant sur la proposition de programme et de cadre réglementaire, parallèlement à la publication de l’ébauche du Règlement dans la Gazette du Canada, Partie I, prévue pour juin 2014. L’Agence a décidé de simplifier ce processus pour tenir compte des répercussions de l’examen de l’ébauche du Règlement sur votre temps et vos ressources. Tous les commentaires reçus par la Gazette du Canada, Partie I, seront examinés attentivement avant la publication du Règlement définitif dans la Gazette du Canada, Partie 2, prévue pour l’automne 2014.

De plus amples renseignements sur les séances d’information en direct sur le Web seront disponibles à la fin avril. Entre-temps, vous pouvez adresser toute question ou préoccupation à Alisha Dedhar, conseillère en engagement, à hpta.lapht.consultations@phac-aspc.gc.ca


6e Conférence pour vaincre le cancer: "rendez-vous avec …"

 

La Coalition Priorité Cancer vous convie à la 6e édition de la Conférence nationale pour vaincre le cancer, les 3 et 4 avril, à l’hôtel Hyatt Regency, à Montréal, sous le thème « Le cancer : une maladie chronique comme les autres? ».  Plusieurs activités sont au programme, dont l’événement « Une rencontre avec… », un échange sympathique suivi d’une période de questions et réponses entre les participants et une personnalité publique. Ainsi, entre autres, Winston McQuade, animateur et artiste, survivant du cancer de la prostate, et Guy Corneau, célèbre psychothérapeute, motivateur , auteur renommé, survivant du lymphome,  seront présents. Pour vous inscrire ou pour obtenir plus d’informations, visitez le www.conferencecancer.com. L'auteur-compositrice-interprète Édith Butler est marraine de cette 6e édition.


Directive en matière de biosécurité portant sur le VIH et le HTLV-1

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a récemment effectué des évaluations de risque sur le VIH et HTLV-1 en collaboration avec un groupe ad hoc d’experts du VIH et HTLV-1. Ces évaluations des risques ont déterminé que le VIH et HTLV-1 appartiennent bien au groupe de risque 3 (RG3) des agents pathogènes humains, mais que les exigences de confinement pour travailler avec ces virus pourraient être réduits de niveau de confinement 3 (NC3) au NC2, avec l'utilisation de mesures opérationnelles supplémentaires, tout en maintenant le même niveau de sécurité. Suite à ce changement dans les exigences de confinement, l’ASPC a rédigé une Directive en matière de biosécurité portant sur le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et le virus T-lymphotrope humain de type 1 (HTLV-1). Celle-ci fournit une vue d’ensemble des nouvelles exigences relatives au niveau de confinement que doivent respecter les laboratoires qui travaillent avec le VIH et le HTLV-1. Il est important de noter que la Directive en matière de biosécurité portant sur le VIH et le HTLV-1 doit être utilisée conjointement aux Normes et lignes directrices canadiennes sur la biosécurité (NLDCB), 1re édition.

La Directive en matière de biosécurité portant sur le VIH et le HTLV-1 est maintenant disponible sur le site Web  de l’ASPC (http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/bio-dir-fra.php). Si vous travaillez avec le VIH ou HTLV-1, il est maintenant votre responsabilité de se conformer à cette directive, en conjonction avec les Normes et lignes directrices canadiennes sur la biosécurité (NLDCB).


Inscription en ligne : date limite 31 mars 2014

La date limite pour utiliser le site WEB de l'Ordre pour effectuer en ligne  le renouvellement de l'inscription au Tableau 2014-2015 est le 31 mars 2014 à 23 heures 59. 


Rappel de glucomètres qui pourraient fournir des lectures de glycémie inexactes

Après avoir consulté Santé Canada, Nipro Diagnostics inc. procède au rappel volontaire d'un nombre limité de ses glucomètres « TRUEtrack » en raison d'une possible erreur d'affichage de la glycémie (taux de sucre dans le sang). La version du produit touché vendue au Canada affiche actuellement la glycémie en milligrammes par décilitre (mg/dl) plutôt qu'en millimoles par litre (mmol/L), la mesure standard au Canada.

Les consommateurs sont à risque de penser que leur glycémie est plus élevée qu'à l'habitude en raison du réglage en usine d'une unité de mesure incorrecte. Les patients pourraient donc utiliser plus d'insuline qu'il ne leur en faut, ce qui peut entraîner une hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang) et, dans certains cas extrêmes, entraîner une perte de conscience ou la mort.

À ce jour, Santé Canada n'a pas reçu de signalement d'effets indésirables relatif aux glucomètres « TRUEtrack », qui ont été distribués au Canada de juillet 2008 à avril 2013.

Santé Canada avise les consommateurs qui utilisent les glucomètres touchés de parler à un pharmacien ou à un autre professionnel de la santé des autres options qui s'offrent à eux.

L'entreprise Nipro Diagnostics demande aux consommateurs de confirmer s'ils possèdent l'un des glucomètres touchés en consultant son site Web (en anglais seulement) et en vérifiant les numéros de série au dos des appareils. Nipro Diagnostics a aussi fourni d'autres directives relatives au remplacement des produits sur son site Web. Les consommateurs peuvent aussi téléphoner sans frais à l'entreprise au 1-866-236-4518.


HORAIRE DES FÊTES

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec vous souhaite de Joyeuses Fêtes! Profitez de ces moments en famille et entre amis afin de célébrer et revenez-nous en forme pour la prochaine année!

Veuillez prendre note que le siège social de l’Ordre sera fermé du 20 décembre 2013 au 6 janvier 2014.


Réforme du Code des professions : Les ordres réclament une présence accrue d’administrateurs issus du public à leur conseil d’administration

 

Montréal, 11 décembre 2013 - Les ordres professionnels veulent une présence accrue d’administrateurs issus du public au sein de leur conseil d’administration. C’est une des nombreuses recommandations formulées par les 45 ordres professionnels et le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) dans le cadre de leurs travaux en faveur d’une réforme globale du Code des professions.

Dans un souci d’accroitre la protection du public, les ordres veulent une augmentation de la proportion d’administrateurs issus du public et nommés par l’Office des professions du Québec au sein de leur conseil d’administration. « Une telle mesure favorisera l’indépendance et l’objectivité dans la prise de décision », explique François Renauld, président du CIQ.

Conséquemment, les ordres souhaitent un resserrement des critères de compétences auxquels doivent répondre les administrateurs nommés par l’Office des professions. Ils veulent qu’une procédure claire soit établie, tant en ce qui a trait à la constitution de la liste des administrateurs potentiels qu’en ce qui concerne les communications avec les ordres concernés lorsque l’Office des professions procède à ces nominations. « La prise de décision par un conseil d’administration s’effectue dans un environnement de plus en plus complexe. Il est donc essentiel que les administrateurs nommés par l’Office complètent l’expertise des membres de l’ordre qui agissent comme administrateurs », précise François Renauld.

Dans la même optique, les ordres demandent également l’ajout au Code de dispositions qui permettent une meilleure prévention des conflits d’intérêts, l’établissement de règles de conduite claires pour les administrateurs élus ou nommés.

Processus et sanctions disciplinaires

La gouvernance n’est pas le seul sujet qui retient l’attention des ordres et du CIQ. Plusieurs des recommandations adoptées visent la bonification des mécanismes de

contrôle existants en matière de discipline. « Les ordres veulent faciliter le traitement des plaintes formulées à l’égard des professionnels et en réduire les délais. C’est pourquoi certaines recommandations militent en faveur de la déjudiciarisation du processus disciplinaire », poursuit le président du CIQ.

De plus, les membres du CIQ profitent de la réforme du Code des professions afin d’entreprendre une réflexion quant aux sanctions disciplinaires. Cette réflexion prendra en compte la sévérité des sanctions pouvant être imposées à un professionnel fautif, mais également la nécessité de mieux outiller les ordres lorsque vient le temps d’imposer d’autres types de sanctions que celles prévues au Code. « Et, dans le contexte actuel où la confiance du public envers les ordres professionnels est ébranlée par diverses révélations qui ont fait les manchettes au cours des dernières années, cette réflexion globale sur les mesures disciplinaires doit tenir compte de l’évolution des valeurs ainsi que de la perception et des attentes de la société », déclare François Renauld.

Les 40 ans du Code des professions

La démarche des ordres professionnels et du CIQ s’inscrit dans le processus entamé afin de présenter une réforme globale du Code des professions à l’occasion de son 40e anniversaire célébré en 2014. Pour le CIQ, cet anniversaire est l’occasion idéale pour moderniser le Code et l’adapter à la réalité actuelle des ordres professionnels.

Réunis en assemblée les 8 octobre et 6 décembre derniers, les membres du CIQ ont, à cet effet, adopté 60 recommandations dans le but d’améliorer les mécanismes de protection du public et d’accroitre la confiance du public envers les ordres et les professionnels qui en sont membres. Le CIQ s’est empressé de transmettre l’ensemble de ces recommandations au ministre responsable de l’application des lois professionnelles et à l’Office des professions du Québec.

À propos du CIQ

Le Conseil interprofessionnel du Québec regroupe les 45 ordres professionnels qui comptent, au total, plus de 366 000 membres. Il est la voix collective des ordres sur des dossiers d’intérêt commun et agit à titre d’organisme-conseil auprès du gouvernement.


Un technologiste médical qui se démarque!

 

Martin Boivin, T.M., a reçu récemment le Prix Distinction RELÈVE, décerné par le Conseil multidisplinaire  (CM) du Centre de santé et des services sociaux de Laval. Ce prix souligne la contribution d’un membre du Conseil multidisciplinaire de moins de 5 ans d’expérience qui s’est illustré par son initiative et son engagement pour une meilleure qualité de soins et services. Monsieur Boivin s’est notamment distingué par sa participation à l’implantation de la dernière version du logiciel Soft lab et il assume la relève pour le support informatique du laboratoire d’hématologie. Il se démarque également pour son influence positive sur ses pairs. Les prix Distinction remis par le CM soulignent la qualité des activités professionnelles, le leadership et la participation dynamique des récipiendaires. Félicitations à Monsieur Boivin!

 

Sur la photo, Martin Boivin est entouré de Chantal Guèvremont, vice-présidente de l'exécutif du CM du CSSS de Laval et de Martin Lavertu, directeur des services techniques du CSSS de Laval.  (Photo : CM du CSSS de Laval)

 


Le ministre Hébert annonce le déploiement progressif du dépistage néonatal de l'anémie falciforme dans les régions de Montréal et Laval

 

Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, a annoncé le 28 novembre le déploiement progressif du dépistage néonatal de l'anémie falciforme dans les régions montréalaise et lavalloise. En implantation depuis le 4 novembre, ce nouveau dépistage s'ajoute à ceux réalisés dans le cadre du Programme québécois de dépistage néonatal sanguin et urinaire.

L'anémie falciforme est la variante la plus courante des maladies graves de l'hémoglobine. Cette maladie du sang est héréditaire et touche particulièrement les populations d'origine africaine et antillaise, mais également certaines populations du pourtour méditerranéen et de l'Asie. Chaque année, on estime à 40 le nombre de nouveau-nés atteints des variantes graves de cette maladie au Québec.

« Notre décision d'ajouter le dépistage de l'anémie falciforme de manière progressive au Programme québécois de dépistage néonatal sanguin et urinaire est principalement basée sur les recommandations d'un rapport réalisé par l'Institut national de santé publique du Québec en 2010. Elle a également été prise en regard de notre capacité à mieux intégrer les services cliniques pour cette maladie, ainsi que des bénéfices démontrés, qui surpassent nettement les inconvénients », a déclaré le ministre Hébert.

En effet, le dépistage néonatal permet l'administration préventive d'antibiotiques aux nourrissons atteints. Une précaution tout à fait indiquée, puisque les enfants de moins de trois ans atteints d'anémie falciforme ont un risque plus élevé de souffrir d'infections pouvant entraîner le décès. Outre les infections et les crises de douleurs, qui sont les problèmes de santé les plus fréquemment rencontrés par les personnes atteintes, cette maladie chronique peut également causer diverses complications très sévères, telles que des accidents vasculaires cérébraux ou encore des paralysies. Une prise en charge organisée autour des centres universitaires pédiatriques et une meilleure éducation des parents sur la maladie peuvent réduire les risques de complications chez les enfants.

« Les régions de Montréal et Laval ont été privilégiées pour ce déploiement progressif, car on y enregistre environ 80 % des naissances à risque de développer la maladie. Cet ajout au Programme sera aussi l'occasion de réviser graduellement l'ensemble des outils d'information afin de limiter l'inquiétude des parents et d'outiller plus efficacement les professionnels de la santé concernés », a conclu le ministre Hébert.

Pour avoir plus renseignements au sujet de l'anémie falciforme ou du programme de dépistage néonatal, la population est invitée à consulter le www.msss.gouv.qc.ca/depistage-neonatal

 


ORDREDEPROTEGER.COM, POUR MIEUX CONNAÎTRE LES ORDRES PROFESSIONNELS

La campagne « Ordre de protéger », menée conjointement par les 45 ordres professionnels et le Conseil interprofessionnel du Québec, vous informe sur le rôle des ordres professionnels ainsi que sur     l’apport social et économique des ordres et des professionnels qui en sont membres.

Pour suivre la campagne :

 Visitez le microsite :                                    www.ordredeproteger.com

Suivez-la sur Twitter :                                https://twitter.com/Professions_QC

Abonnez-vous à la page Linkedin :        http://linkd.in/187R3pM

Aimez la page Facebook :             https://www.facebook.com/ciq.ordres

 

Cliquez sur le logo pour accéder directement au site ordredeproteger.com

     .

 

 

 

 


Un nouveau Prix pour la relève!

 L’OPTMQ instaure un nouveau prix, le Prix Implication Relève, afin de souligner l’attitude professionnelle et impliquée d’un  technologiste médical de la relève, qui s’est montré particulièrement engagé dans son milieu de travail, que ce soit par l’enseignement, la mise sur pied de nouveaux projets, l’aide à la formation, la participation au programme de relève des cadres, etc. Ce prix est offert en partenariat avec la Banque Nationale. Pour connaître les détails et pour poser votre candidature, consultez le dépliant et le formulaire en ligne au optmq.org/evenements-et-congres, dans la section « Prix et distinctions ».

 


6e Conférence nationale pour vaincre le cancer, c'est le temps de s'inscrire!

La 6e Conférence nationale pour vaincre le cancer « Le cancer : une maladie chronique comme les autres? »  sera présentée les 3 et 4 avril 2014 à l'hôtel Hyatt Regency Montréal. Pour en savoir plus sur le programme et les tarifs et pour vous inscrire, consultez le www.conferencecancer.com et profitez des tarifs préférentiels.

Les membres de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec qui participeront à la première journée de la conférence pourront inscrire 3 heures 30  en formation continue reconnue par l’OPTMQ et 3 heures pour la deuxième journée.


Les technologistes médicaux dans La Presse

Vous voulez en savoir plus sur la profession de technologiste médical? Lisez le portrait de Mélanie Lessard, publié dans La Presse, en cliquant sur le lien suivant : http://affaires.lapresse.ca/cv/technologues/201310/21/01-4701947-portrait-melanie-lessard-technologiste-medicale.php.  C’est convaincant!


SEMAINE DES PROFESSIONNELS, DU 15 AU 18 OCTOBRE 2013

C’est sous le thème « Imaginez le Québec de l’après-Commission Charbonneau » que se déroule, du 15 au 18 octobre, la 5e édition de la Semaine des professionnels. Organisé par le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ), cet événement annuel est un hommage à la contribution exceptionnelle des 366 000 membres des ordres professionnels au développement du Québec, dont les 4 600 membres de l'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec.


LES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX AU SALON DE L’ÉDUCATION ET AU SALON CARRIERE FORMATION!

L’OPTMQ la promotion de la profession de technologiste médical au Salon de l’Éducation, à Place Bonaventure, à Montréal, les 16, 17 et 18 octobre 2013. Des technologistes médicaux seront présents au kiosque de l’Ordre pour rencontrer les jeunes et leur faire connaître la profession. Venez faire un tour!

Nous serons aussi présents au Salon Carrière Formation, au Centre de foires (Expo cité), à Québec, du 23 au 26 octobre 2013, pour promouvoir la profession de technologiste médical. Ne manquez pas d’aller faire une visite au kiosque de l’Ordre!


Les classes de maître : une nouveauté aux Journées annuelles de santé publique

Les Journées annuelles de santé publique (JASP), rendez-vous incontournable de formation continue en santé publique, ajoutent cette année un nouveau volet à leur programmation : les classes de maître. Avec cette proposition, le comité scientifique des 17es JASP met en lumière un riche contenu basé sur l’expérience. Le concept est simple : les participants sont invités à venir passer deux heures en compagnie d’un expert qui, au fil de son parcours professionnel et personnel, a développé une vision et une approche bien à lui. 

Pour cette première édition des classes de maître aux Journées annuelles de santé publique, deux conférenciers inspirants ont accepté de tenter l’expérience avec nous : M. Lawrence Green et Mme Heidi Rathjen.

M. Green est actuellement professeur à l’École de médecine de l’Université de Californie à San Francisco et a occupé de nombreux postes-clés dans le domaine de la promotion de la santé. Il est notamment connu pour ses écrits sur la planification des programmes, les enjeux liés aux données probantes et l’évaluation des interventions en santé publique et des politiques. Le lundi 25 novembre prochain, il approfondira avec les participants à la classe de maître le thème des « meilleures pratiques » tout en abordant les limites d'une telle approche dans un contexte de promotion de la santé. Il traitera aussi de l'importance d'intégrer le point de vue de la population visée dans la conception des interventions en santé publique.

Mme Rathjen est, pour sa part, cofondatrice de la Coalition pour le contrôle des armes et de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac. Cette figure influente a su faire avancer des dossiers chauds socialement et politiquement; ses combats ont eu des répercussions tangibles. Le mardi 26 novembre prochain, elle discutera avec les participants de l’importance de la mobilisation des citoyens autour des dossiers de santé publique. Elle abordera aussi les conditions
Les deux classes de maître seront animées par le chevronné Robert Perreault, médecin-conseil à la Direction de santé publique de Montréal.

Les places étant limitées, inscrivez-vous rapidement : http://jasp.inspq.qc.ca/inscription2013.aspx. Découvrez la programmation complète de la 17e édition des Journées annuelles de santé publique au http://jasp.inspq.qc.ca/programme-en-un-coup-doeil.aspx. Des tarifs préférentiels sont offerts jusqu’au 15 octobre 2013.

Les membres de l'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec qui désirent y participer se verront reconnaître des heures de formation continue.

 


La profession de technologiste médical dans la revue Mode d'Emploi

La profession de technologiste médical fait l’objet d’un article dans le numéro de septembre de la revue Mode d’Emploi. Dans une entrevue, la présidente de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec, Nathalie Rodrigue, y explique l’importance de cette profession dans le réseau de la santé. Cette publication s’adresse aux jeunes du secondaire et aux conseillers en orientation. Pour lire l’entrevue et en savoir plus sur la profession, consultez ce lien : http://www.myvirtualpaper.com/doc/les-versants-du-mont-bruno/me_septembre13/2013090601/#0


Report de l'entrée en vigueur des nouvelles activités des pharmaciens

QUÉBEC, le 29 août 2013  Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, annonce la décision gouvernementale de reporter l'entrée en vigueur de la Loi modifiant la Loi sur la pharmacie, qui devait permettre aux pharmaciens, à compter du 3 septembre 2013, d'exercer de nouvelles activités professionnelles. En effet, une nouvelle date de mise en application de la Loi sera ultérieurement déterminée par le gouvernement.

« J'ai toujours appuyé la démarche entreprise par l'Ordre des pharmaciens et le Collège des médecins en vue d'en arriver rapidement à un règlement pour mettre en œuvre la loi 41. L'ajout de ces nouveaux actes demeure un moyen de favoriser un meilleur accès aux soins de santé de première ligne.  J'aurais bien sûr préféré une mise en œuvre dès le 3 septembre, comme il était initialement prévu, mais le report s'impose de lui-même dans les circonstances. J'avais d'ailleurs évoqué la possibilité d'un tel report la semaine dernière. Nous voulons assurer un déploiement opérationnel et optimal pour servir au mieux la population québécoise. Ce délai donnera le temps aux équipes de négociation de poursuivre adéquatement leur travail en ce sens, et de convenir d'une entente satisfaisante pour toutes les parties tout en respectant la capacité de payer du gouvernement », a déclaré le ministre Hébert.

Cette décision gouvernementale a effectivement pour but premier de favoriser l'implantation structurée des diverses modalités réglementaires établies, ainsi que des autres procédures administratives nécessaires à une mise en œuvre harmonieuse de la nouvelle Loi, et ce, au bénéfice de l'ensemble des Québécoises et des Québécois.

« Je tiens à préciser que ce report ne modifie en rien les services actuellement offerts par les professionnels de la santé, aussi bien du côté des médecins que des pharmaciens. Il n'y a aucune rupture ni diminution des services en pharmacie. Tous les tests pourront continuer d'être offerts par les pharmaciens », a conclu le ministre Hébert.

Rappelons que l'Ordre des pharmaciens et le Collège des médecins ont travaillé de concert sur l'ensemble de la réglementation définissant les conditions et modalités d'application des nouvelles activités professionnelles telles que décrites à la Loi modifiant la Loi sur la pharmacie. Cette Loi a été adoptée à l'unanimité à l'Assemblée nationale le 8 décembre 2011.


UN COLLOQUE SUR LES QUESTIONS ÉTHIQUES EN SANTÉ

L’invitation est lancée pour participer à la 7e édition du Colloque annuel de bioéthique, organisé par les Programmes de bioéthique de l’Université de Montréal qui aura lieu les 14 et 15 novembre 2013 au Pavillon Roger-Gaudry, Université de Montréal, et dont le thème « Enjeux éthiques liés à la limite des ressources et à ses impacts sur le système de santé » vient toucher tout particulièrement le quotidien des professionnels de santé et des décideurs du système de santé. Des conférenciers de renom seront présents, dont Jason Sutherland, André-Pierre Contandriopoulos, Joanne Collin, Pavel Hamet et Alain Vadeboncoeur, pour ne nommer que ceux-là. Les formulaires d’inscription et le programme sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.bioethique.umontreal.ca/colloque/colloque-annuel-2013-presentation/

Les membres de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec qui participeront à ce colloque pourront inscrire 5 heures pour la journée du 14 novembre et 5 h 30 pour celle du 15 novembre, à leur portfolio de formation continue.


DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX À LA FINE POINTE EN SCIENCE BIOMÉDICALE

Les technologistes médicaux, membres de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec, ont démontré leur professionnalisme et leur conscience de l’évolution rapide des outils et des technologies en science biomédicale. Leur grand intérêt pour la formation continue en témoigne. Seules 34 personnes sur 4 600 membres ont été radiées pour avoir fait défaut de se conformer à l’obligation de suivre 20 heures de formation continue sur une période de deux ans, qui prenait fin le 30 avril 2013.


Saviez-vous que...

En tant que patient, les soins que vous recevez sont appuyés par une équipe de professionnels de laboratoire médical. Ceux-ci se concentrent sur l’analyse de vos résultats pour que vous puissiez vous concentrer sur ce qui importe. Imaginez ce qui se passerait si le laboratoire n'existait pas pour une seule journée. Les médecins s'appuient sur les résultats des analyses de laboratoire pour diagnostiquer et traiter les maladies avec précision et pour contrôler la santé de leurs patients. En fait, les résultats de laboratoire soutiennent 85 % des décisions prises par le médecin afin d’établir son diagnostic ou d’assurer un suivi thérapeutique adéquat de la santé de sa clientèle.

Source : Inspiré du site Internet de la Société canadienne de science de laboratoire médical

http://www.notreattentionestsurvous.ca/#sthash.q1gblTBF.dpuf


L’OPTMQ, UNE RÉFÉRENCE EN MATIÈRE DE NORMES

Le Groupe CSA a publié la première édition de la norme CSA Z316.7-12, Établissements effectuant la collecte d’échantillons primaires et laboratoires d’analyses de biologie médicale — Sécurité du patient et qualité des soins — Exigences pour la collecte, le transport et la conservation des échantillons. Soulignons que des documents publiés par l’OPTMQ,  Prélèvement de sang par ponction capillaire aux fins d’analyse, 3e éd. (2011), Prélèvement de sang par ponction veineuse pour fins d’analyse, 6e éd. (2006), ainsi que Transport et conservation des échantillons dans le domaine de la biologie médicale, 4e éd. (2010),ont servi de références à l’élaboration de cette norme. Celle-ci énonce les exigences de qualité applicables à la collecte, au transport et à la conservation des échantillons pour assurer que la sécurité du patient et la qualité des soins soient à  l'avant-plan du processus préanalytique des analyses de laboratoire de biologie médicale.


Doris Masson, T.M., lauréate 2013 du Prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) est fier de présenter la lauréate 2013 du Prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ). Le prix a été remis,  par Me Marc Sauvé, membre du comité exécutif du CIQ, lors du congrès annuel de l’Ordre, qui a eu lieu les 6, 7 et 8 juin 2013, à La Malbaie.

La lauréate du Prix Mérite 2013 est madame Doris Masson, T.M.  Diplômée du CEGEP de Shawinigan depuis 1977, elle cumule 36 ans d’expérience. En mars 1979, elle entre au service de l'Hôpital de Sept-Îles, et, en 1999, devient chargée clinique et technique de sécurité transfusionnelle. À ce titre, elle a la responsabilité de superviser les centres associés et affiliés de sa région, soit Port-Cartier, Havre St-Pierre, Blanc-Sablon et Fermont. De par ses fonctions, elle rédige les procédures de travail pour tous ces centres que ce soit au niveau technique ou clinique. Son manuel de médecine transfusionnelle est la référence sur la Côte-Nord. 

Responsable de la formation en médecine transfusionnelle de son centre et des centres affiliés et associés, elle travaille en étroite collaboration avec le personnel infirmier, les médecins, les inhalothérapeutes et tout autre intervenant en médecine transfusionnelle. Elle donne également cette formation aux étudiantes de la profession infirmière au CEGEP de Sept-Îles. Par la technologie de visioconférence, elle diffuse des formations aux technologistes qui en bénéficient sans avoir à se déplacer. 

Membre du comité local de traumatologie de son centre hospitalier depuis une dizaine d'années, son implication à ce comité lui a permis de justifier l'importance du laboratoire dans les situations de traumatologie. Elle a établi des procédures qui facilitent ainsi le travail et l'efficacité de chaque intervenant. Elle est membre du conseil d'administration de l’Ordre depuis 2001.

Prix Mérite du CIQ

Les Prix Mérite du CIQ sont décernés sur recommandation des ordres professionnels et remis à l'un de leurs membres qui s'est distingué au service de sa profession et de son ordre professionnel selon les critères de sélection suivants : son dévouement en tant que membre du conseil d'administration, du comité exécutif ou des comités de l’Ordre ou du CIQ; sa contribution au développement de sa profession au sein du régime professionnel québécois; son action remarquable touchant la gestion, la mise en place de structures et le développement de son ordre. Un seul Prix Mérite du CIQ est remis par ordre professionnel chaque année.

Le CIQ

Le Conseil interprofessionnel du Québec, le CIQ, est la voix collective des 44 ordres professionnels, leur forum d’échanges, de concertation et de services. Il exerce également un rôle consultatif auprès du gouvernement québécois. Parmi les quelques  366 000 personnes qui sont regroupées au sein des 44 ordres professionnels québécois, certaines se démarquent particulièrement, animées par une passion et un engagement envers leur profession qui est hors du commun.

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement la lauréate, madame Doris Masson pour son travail et son implication dans la profession.

Bas de vignette (de gauche à droite) :  Me Marc Sauvé, membre du comité exécutif du CIQ, Doris Masson, T.M., récipiendaire du Prix Mérite du CIQ, et Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., présidente de l’OPTMQ et vice-présidente du CIQ (Photo : OPTMQ)  

 


Érik Uittien, T.M., lauréat 2013 du Prix Reconnaissance Innovation de l’OPTMQ

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) est fier de remettre le Prix Reconnaissance - catégorie Innovation 2013, en collaboration avec BD Diagnostics, à Monsieur Érik Uittien, T.M.. Le prix a été remis, par Nathalie Rodrigue, T.M., R.T. présidente de l’Ordre, lors du congrès annuel de l’OPTMQ, qui a eu lieu les 6, 7 et 8 juin dernier à La Malbaie.

Exerçant au Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme, Monsieur Uittien a mis en place un portail des laboratoires et une plate-forme d’apprentissage en ligne dans les laboratoires. Ce portail permet d’intégrer les formulaires transformés en version électronique, utilisés couramment par le personnel de laboratoires,  à un seul endroit et à portée de main.

Le portail inclut également un module de formation, qui a pour objectif de simplifier la façon de dispenser des formations données au personnel de laboratoires. Ce module prend la forme d’une présentation électronique mise sur une plate-forme d’apprentissage en ligne, rendant les formations plus accessibles pour les  professionnels des laboratoires qui peuvent suivre les formations pendant leur temps libre et à partir de n’importe quel ordinateur. L’apprentissage des normes de santé et sécurité sur le système d’information des matières dangereuses (SIMDUT) en a été grandement facilité.

 L’innovation au cœur de la profession

Le Prix Reconnaissance Innovation est décerné à un T.M. ou à une équipe de T.M. s’étant distingués de façon remarquable en dépassant les attentes liées aux postes de travail par un caractère innovateur, par l’amélioration de la qualité des soins, des services à la clientèle ou par l’organisation du travail tout en représentant un exemple inspirant pour la profession.

 L’Ordre tient à féliciter chaleureusement Monsieur Uittien pour son travail et son implication dans la profession.

                                            

Bas de vignette (de gauche à droite) :, Stéphane Chalut,  spécialiste Systèmes Pré-analytiques chez BD Diagnostics, Érik Uittien, T.M., récipiendaire du Prix Reconnaissance Innovation et Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., présidente de l’OPTMQ


Un troisième mandat à la présidence de l'OPTMQ pour Nathalie Rodrigue

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) annonce la réélection de Mme Nathalie Rodrigue, T.M.,R.T., à la présidence pour un mandat de trois ans.  Mme Rodrigue entreprend ainsi son troisième mandat à ce poste, qu’elle occupe depuis juin 2007.

 « Ma grande motivation, c’est de contribuer à faire avancer les enjeux touchant la profession de technologiste médical. Depuis quelques années, nous sommes reconnus comme des joueurs clés dans l’établissement du diagnostic et du traitement et du suivi thérapeutique. Nous jouons un rôle clé dans l’équipe médicale. L’Ordre est devenu la référence en matière de pratiques exemplaires dans la sphère des analyses biomédicales. Au cours de ce nouveau mandat de trois ans, nous poursuivrons dans cette voie.» a mentionné Mme Rodrigue.

 Le comité exécutif de l’Ordre est composé de :

  • Bruno Houde, TM., vice-président;
  • Doris Levasseur Bourbeau, T.M., trésorière;
  • Sophie Allaire, T.M., administrateur;
  • Marie Poitras, administratrice nommée par l’Office des professions du Québec.


Le projet de loi 17 adopté, le projet de loi 49 déposé

L’Assemblée nationale a adopté le projet de loi 17, modifiant la Code des professions en matière de justice disciplinaire, visant notamment à améliorer le travail des conseils de discipline des ordres dans le meilleur intérêt du public. Le projet de loi instaure au sein de l’Office des professions du Québec un Bureau des présidents des conseils de discipline et la fonction de président en chef du bureau. Il assujettit les présidents et les membres des conseils à un code de déontologie, soumet la conduite des plaintes présentées à des règles de pratique et de preuves, et une procédure de sélection des présidents des conseils de discipline, fondée sur la transparence et les compétences requises.

Par ailleurs, le projet de loi 49 a été déposé à l’Assemblée nationale. Il modifie diverses lois professionnelles (agronomes, architectes, chimistes professionnels et ingénieurs) et d’autres dispositions législatives dans le domaine des sciences appliquées. Le projet de loi prévoit une redéfinition des champs d’exercice de ces professionnels ainsi qu’une nouvelle description des activités dont l’exercice leur est réservé. Il modifie également la Loi médicale, la Loi sur la pharmacie et le Code des professions pour permettre aux médecins, aux pharmaciens et aux technologistes médicaux de continuer dans le cadre de l’exercice de leur profession, à exercer dorénavant les activités dorénavant réservées aux chimistes. Cette modification aurait pour effet d’ajouter l'activité suivante aux activités déjà réservées, en partage, aux membres de l'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec: Exécuter, en laboratoire, les étapes des phases préanalytique, analytique et postanalytique.


Inspecteurs recherchés

 L'Ordre est à la recherche de technologistes médicaux pour agir à titre d'inspecteur pour le service de l'inspection professionnelle

  • Vous êtes inscrit au Tableau des membres.
  • Vous travaillez dans le domaine de la biologie médicale depuis au moins 5 ans.
  • Vous êtes polyvalent.
  • Vous avez un bon sens de l’observation.
  • Vous aimez communiquer.
  • Vous êtes reconnu pour votre rigueur scientifique.
  • Vous êtes disponible.

 C’est vous que nous recherchons !!!

 Être inspecteur de l’Ordre implique que :

  • vous inspectez la pratique des membres dans différents secteurs d’activités et dans différents types d’établissements et d’installations;
  • vous êtes en mesure d’être libéré environ deux à trois fois par année;
  • vous êtes à l’affût des normes et guides produits par l’Ordre, de même que d’autres documents de référence reconnus;
  • vous êtes à l’aise avec les outils informatiques;
  • vous collaborez avec d’autres inspecteurs;
  • votre perte de salaire et autres frais inhérents à vos déplacements sont remboursés selon la politique de l’Ordre en vigueur.

Une formation sera donnée aux candidats retenus et le savoir-faire, le savoir-être et le savoir-agir vous seront transmis par des collègues inspecteurs.

 Le défi vous intéresse? Joignez-vous à notre équipe d’inspecteurs !

Veuillez nous faire parvenir une courte lettre nous signifiant votre intérêt pour l’inspection professionnelle de même que votre curriculum vitae, d’ici le 1er juillet 2013.

 Si vous désirez obtenir des informations supplémentaires, n’hésitez pas à communiquer avec :

 Rose-Marie Moreno, T.M.
Coordonnatrice de l’inspection professionnelle
514-527-9811   poste 3004
1-800-567-7763 
rmmoreno@optmq.org

 


Le 8 mai, la Journée mondiale du cancer de l’ovaire

La première Journée mondiale du cancer de l’ovaire aura lieu le mardi 8 mai 2013. Au Canada, 17 000 femmes sont actuellement atteintes du cancer de l’ovaire et 7 nouvelles femmes reçoivent un diagnostic tous les jours. Pour en savoir plus et y participer, consultez le www.ovairecanada.org.

 À l’occasion de cette journée, 26 organisations vouées à la lutte contre le cancer de l’ovaire provenant de 17 pays du monde entier uniront leurs efforts pour informer leurs collectivités au sujet du cancer de l’ovaire et de ses symptômes. Pour les femmes atteintes de cette maladie, leur famille et leurs amis, la Journée mondiale du cancer de l’ovaire vise à créer un sentiment de solidarité dans la lutte contre la maladie. Pour les autres, cette journée vise à informer et à sensibiliser aux symptômes et aux facteurs de risque du cancer de l’ovaire.


Nathalie Rodrigue réélue à la présidence de la Coalition Priorité Cancer

La présidente de l’OPTMQ, Nathalie Rodrigue, a été réélue à la présidence de la Coalition Priorité Cancer au Québec, lors de l’Assemblée générale annuelle qui a eu lieu le 12 avril dernier. Elle entreprend ainsi son deuxième mandat, d’une durée d’un an. Toutes nos félicitations!


Saviez-vous que...

Saviez-vous que plus de 85 % des décisions concernant le diagnostic et le traitement sont basées sur les résultats d’analyses de laboratoire effectuées par des technologistes médicaux.


Semaine nationale du laboratoire médical: les technologistes médicaux, un rôle déterminant!

Du 28 avril au 4 mai 2013, à l’occasion de la Semaine nationale du laboratoire médical, les technologistes médicaux souhaitent mettre en lumière leur rôle déterminant dans le milieu de la santé.  Au Québec, plus de 4 600 technologistes médicaux contribuent à déceler et à identifier, par divers procédés scientifiques reconnus et utilisés en laboratoire médical, les signes de maladie ne présentant pas de symptômes apparents. 

Par leur pratique exemplaire dans la sphère des analyses biomédicales, les technologistes médicaux facilitent et fiabilisent les diagnostics médicaux. Ils participent de plus à la prévention de la maladie, au maintien et à l'amélioration de la santé de la population. 

Les technologistes médicaux jouent un rôle clé dans l’équipe des professionnels de la santé; les analyses qu’ils effectuent avec rigueur fournissent une information vitale sur la santé des patients. Les médecins s’appuient sur ces résultats afin de diagnostiquer et traiter les maladies avec précision, ainsi que pour contrôler la santé de leurs patients. Les résultats de laboratoire soutiennent 85 % des décisions prises par le médecin afin d’établir son diagnostic ou d’assurer un suivi thérapeutique adéquat de la santé de sa clientèle.


RAPPEL: Inscriptions au Congrès 2013

Vous n'êtes pas encore inscrit au Congrès 2013 de l'OPTMQ? Faites-le sans tarder! Réservez aussi votre hébergement dès maintenant. Le Programme est disponible dans la section "Événements et congrès" du site. Vous trouverez toutes les informations sur les conférenciers prestigieux qui vous attendent dans un décor enchanteur, et pour vous inscrire en ligne.

On vous attends en grand nombre!


Dépistage du cancer colorectal

8 mars 2013 : En marge du Forum national sur le plan d’action en cancérologie, auquel participaient plus de 125 personnes et qui visait notamment une concertation et une collaboration optimales de l’ensemble des intervenants concernés par la lutte contre le cancer, le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, a annoncé le déploiement graduel d’un test amélioré pour le dépistage du cancer colorectal qui a nécessité un investissement de 600 000$. Il a également confirmé un montant de 7M$ qui permettra d’entreprendre la deuxième phase du programme québécois de dépistage du cancer colorectal (PQDCCR), au terme de laquelle le programme de dépistage comprendra un système d’information permettant d’inviter la population ciblée et d’évaluer les indicateurs de qualité et de performance.

En 2012, on estime que le cancer colorectal a été responsable de plus de 2 400 décès au Québec. Il s’agit de la deuxième cause de décès par cancer au Québec. « Il est possible de diminuer le risque de cancer colorectal par l’adoption de saines habitudes de vie, en maintenant un poids santé, en mangeant bien et en faisant de l’exercice. Le dépistage joue aussi un rôle primordial et complémentaire à ces efforts de prévention, car il permet de détecter le cancer colorectal dès les premiers stades de son développement, alors qu’il est plus facile à traiter. Avec ce nouveau test, nos médecins disposent d’un moyen précieux pour lutter contre ce cancer », a expliqué le docteur Hébert.

Test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles (RSOSi)

Le cancer colorectal, ou les polypes qui en sont les précurseurs, peuvent émettre du sang microscopique dans les selles. Le test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles (RSOSi), communément appelé le test FIT (Fecal Immunochemical Test), remplace le test utilisé jusqu’à maintenant (Gaïac). Le test FIT donne des résultats plus précis, est plus facile d’utilisation et ne comporte aucune restriction pour le patient quant à l’alimentation et la prise de médicaments. La supériorité de ce test constitue un atout majeur dans la mise sur pied du programme québécois de dépistage du cancer colorectal, dans la mesure où sa fiabilité et sa facilité d’utilisation susciteront la confiance des médecins référents et de la population.

Ce test sera déployé progressivement dans le réseau. Le laboratoire du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) a été choisi pour réaliser les tests FIT pour l’ensemble des établissements du réseau de la santé et des services sociaux.

Deuxième phase du programme québécois de dépistage du cancer colorectal (PQDCCR)

« En ce mois de la sensibilisation au cancer colorectal, nous franchissons une étape importante pour l’implantation du programme québécois de dépistage du cancer colorectal », a déclaré le ministre Hébert.

En effet, la deuxième phase du programme consiste à mettre en place et à tester, dans huit sites pilotes déterminés, tous les éléments nécessaires pour inviter la population ciblée, soit les personnes âgées de 50 à 74 ans, à participer au dépistage. Une évaluation des modalités cliniques et organisationnelles nécessaires au bon déploiement du programme à l’échelle de la province sera aussi réalisée.

Rappelons que le programme québécois de dépistage du cancer colorectal fait l’objet d’une expérimentation dans ces huit sites pilotes depuis 2011. Sa première phase consistait à assurer un accès à des services de coloscopie de qualité aux patients ayant des symptômes ou présentant un risque de cancer colorectal plus élevé que la moyenne. Parmi les travaux réalisés au cours de cette phase, notons la formation à l’intention des professionnels, la mise au point de systèmes d’information pour soutenir l’évaluation du respect des normes cliniques et organisationnelles, l’épuration des listes d’attente en coloscopie et l’élaboration d’outils pour évaluer la priorité des requêtes de coloscopie.

Les huit sites pilotes sont les suivants :

CSSS Pierre Boucher, (Montérégie); CSSS du Sud-Ouest-Verdun, (Montréal); CSSS d’Arthabaska-et-de-l’Érable, (Mauricie et du Centre-du-Québec); CSSS de Rivière-du-Loup, (Bas-Saint-Laurent); CHU de Québec, (Capitale-Nationale); Hôpital Maisonneuve-Rosemont, (Montréal); CSSS Alphonse-Desjardins (Chaudière-Appalaches); Centre universitaire de santé McGill, (Montréal).

Source MSSS

Pour de l'information sur le cancer colorectal consultez : http://www.sante.gouv.qc.ca/problemes-de-sante/cancer-colorectal/


Le comité d'admission a besoin de vous

1er février 2013 : Le comité d’admission de l’Ordre des technologistes médicaux du Québec est présentement en recrutement d’un membre pour participer à ses travaux.

 Le mandat du comité consiste à :

  • Étudier les demandes de permis sur la base de la reconnaissance d’équivalence de diplôme et de formation et rendre une décision.
  • Étudier les demandes de réinscription au Tableau qui doivent être évaluées selon le Règlement sur les stages de perfectionnement et faire les recommandations pertinentes au comité exécutif de l’Ordre.

Si vous êtes :

  •  membre de l’Ordre depuis au moins 2 ans;
  • Intéressé par la formation des technologistes médicaux ;
  • sur le marché du travail en technologie médicale depuis 5 ans;
  • reconnu pour votre rigueur scientifique et intéressé à rencontrer de nouvelles personnes.

Ce défi est pour vous!

Il y a généralement quatre réunions par année, d’une durée d’une journée, à Montréal. Du temps pour analyser les dossiers avant les réunions est requis. Une orientation sur le mandat est offerte au candidat retenu. Les frais de déplacement et de séjour, s’il y a lieu, sont remboursés. L’Ordre rembourse le salaire à l’employeur. Les membres intéressés sont invités à nous faire parvenir une courte lettre nous signifiant leur intérêt ainsi qu’un CV, le ou avant le 15 mars 2013.

Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à communiquer avec :

Alain Collette, avocat
Directeur général et secrétaire
acollette@optmq.org


Formation continue obligatoire

Plus que quelques semaines avant la fin de la première période de référence : 31 mars 2013


Nouveau Code de déontologie

Le 28 décembre 2012 entrait en vigueur la nouvelle version du Code de déontologie des technologistes médicaux. Les modifications au Code précédent vise à intégrer la notion de représentant légal dans les articles concernant le consentement, à ajouter des actes dérogatoires, à ajouter certaines obligations tel que la déclaration opbligatoire des incidents et accidents et à préciser certains articles.

 Il est possible de le consulter dans la section À propos de l'Ordre/règlements et déontologie


Candidat au titre Fellow Technologiste médical

15 octobre 2012 : Le titre de Fellow Technologiste médical de l'Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ) est désigné par le sigle FTM. Ce titre reconnaît le mérite des membres ayant fait preuve d’un dévouement exceptionnel dans le cadre de leur profession ou s'étant illustrés dans leur carrière ou dans la société par des réalisations dont le rayonnement rejaillit sur la profession. Il peut être décerné uniquement à titre honorifique, il ne s’agit pas d’un prix couronnant une carrière

Les dossiers de mise en candidature doivent parvenir au siège social de l'Ordre au plus tard le 15 février 2013, avant 16 heures.


Les prix Reconnaissance 2013

4 mars 2013 : Il est encore temps de soumettre des candidatures pour les Prix Reconnaissance de l'Ordre. Date limite : 2 avril 2013.

L'OPTMQ décerne annuellement, lors de son congrès, les Prix Reconnaissance, afin de rendre hommage aux technologistes médicaux apportant à la profession une contribution remarquable. Deux prix sont remis lors de cet événement, un pour la catégorie Élite et l'autre pour la catégorie Innovation.

 Le Prix Reconnaissance Élite souligne l’apport d’un technologiste médical ayant apporté une contribution remarquable à son milieu sur l’un des plans suivants : réalisations professionnelles, rayonnement ou service à la profession. Ce prix est offert en partenariat avec l’entreprise La Capitale.

Le Prix Reconnaissance Innovation est décerné à un technologiste médical ou à une équipe de technologistes médicaux s’étant distingués de façon remarquable en dépassant les attentes liées aux postes de travail par un caractère innovateur, par l’amélioration de la qualité des soins, des services à la clientèle ou par l’organisation du travail tout en représentant un exemple inspirant pour la profession. Ce prix est offert en partenariat avec l’entreprise BD Diagnostics.

Visiter la section Événements et congrès/Prix et distinctions  pour plus de détails.


Révision profil en cytologie

La Société Canadienne de Science de Laboratoire Médical (SCSLM) est à la recherche de cytologistes intéressés à faire partie de la révision du Profil de Compétence en Cytologie Diagnostique, laquelle est prévue pour 2013.

Pour de plus amples informations ou pour soumettre leur candidature, les personnes intéressées doivent contacter Madame Bessie Carydis, Directrice de la Certification et de l’Évaluation des Connaissances Acquises, le plus tôt possible car la sélection des bénévoles se fera au début du mois de décembre 2012. Madame Carydis peut être rejointe soit par l’entremise du site web de la SCSLM (www.csmls.org; contactez-nous), par email au BessieC@csmls.org, par téléphone au 905-528-8642, poste 8681 ou par télécopieur~au 905-528-4968.


Sommet sur l'enseignement supérieur

Le CIQ au Sommet sur l’enseignement supérieur
AMÉLIORER LA COLLABORATION POUR OPTIMISER LA QUALITÉ

MONTRÉAL le 30 nov. 2012 – Le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) a présenté ce matin sa contribution dans le cadre de la première rencontre thématique préparatoire du Sommet de la mi-février.

Devant les représentants du milieu de l’éducation et de la société civile, le CIQ a rappelé l’importance de la collaboration entre les ordres, les collèges et les universités dans l’élaboration et l’évaluation des programmes qui donnent ouverture à un permis professionnel.

Comme le souligne François Renauld, président du CIQ, « la formation du futur professionnel doit notamment lui permettre d’acquérir les compétences pour exercer dans une perspective de protection du public. Le mandat confié aux ordres est de s’assurer que ces compétences sont acquises et maintenues tout au long de la vie professionnelle».

Au Québec, 357 000 personnes exercent une profession réglementée. Quelques 380 programmes collégiaux et universitaires donnent ouverture à un permis professionnel.Ces 357 000 professionnels agissent dans l’intérêt du public en offrant des services accessibles et de qualité dans tous les secteurs d’activités. Afin d’assurer la relève adéquate au maintien des services, les ordres demandent une collaboration plus ouverte et plus soutenue avec le milieu de l’éducation en matière d’élaboration et d’évaluation des programmes.

« L’une des voies à privilégier, explique François Renauld, serait d’intégrer aux mécanismes d’assurance-qualité l’obligation de consulter l’ordre concerné, lorsque le diplôme donne ouverture à un permis professionnel». «Si les choses fonctionnent bien dans certains secteurs, précise M. Renauld, la collaboration doit être améliorée dans d’autres en vue d’optimiser la qualité des programmes visés».

Le Conseil interprofessionnel du Québec, un organisme-conseil auprès de l'autorité publique, regroupe les 44 ordres professionnels du Québec qui comptent collectivement 357 000 membres.

Pour plus de renseignements :
Conseil interprofessionnel du Québec Samuel Lessard, agent de recherche et de communication
Tél. : 514 288-3574 poste 224
Cell. : 514 863-5795
SOURCE : CONSEIL INTERPROFESSIONNEL DU QUÉBEC


Communiqué lancement Prix Pat Burns, 2 édition

Communiqué lancement Prix Pat Burns, 2 édition

Fichiers attachés

communique_lancement_prix_pat_burns_2


Comité exécutif 2012-2013

Le conseil d’administration de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec, lors de sa réunion tenue les 16 et 17 juin 2012 a procédé à l’élection des membres du comité exécutif pour le terme 2012-2013. Voici la composition du comité exécutif pour le terme 2012-2013 :

 

Mme Nathalie Rodrigue, T.M., R.T., présidente

M. Bruno Houde, T.M., vice-président

Mme Sophie Allaire, T.M.

Mme Doris Levasseur Bourbeau, T.M., trésorière

Mme Marie Poitras, administratrice nommée par l’Office des professions du Québec


PRIX RECONNAISSANCE 2012

L’OPTMQ est fier de présenter les lauréats 2012 des Prix Reconnaissance dans la catégorie Élite remis en collaboration avec La Capitale assurances générales et dans la catégorie Innovation remis en collaboration avec BD Diagnostics. Les prix ont été remis par Nathalie Rodrigue, présidente de l’Ordre, lors du congrès annuel de l’OPTMQ qui a eu lieu les 14, 15 et 16 juin 2012 à Lévis. Les lauréats sont M. Sylvain Picard T.M. Prix Reconnaissance Innovation et Mme Cynthia Roy, T.M. Prix Reconnaissance Élite.

RECONNAISSANCE INNOVATION

M. Sylvain Picard, technologiste médical au CHUQ, est lauréat du Prix reconnaissance Innovation. Le Prix Reconnaissance Innovation est décerné par l’Ordre à un technologiste médical ou à une équipe de technologistes médicaux s’étant distingué de façon remarquable en dépassant les attentes liées aux postes de travail par son caractère innovateur et son impact dans le milieu. Cette réalisation vise l’amélioration de la qualité des soins, des services à la clientèle ou de l’organisation du travail, tout en représentant un exemple inspirant pour la profession.

Le projet qui lui vaut ce prix se nomme «Les MidiSciences de la Pathologie» Il s’agit d’un projet de formation continue ciblant l’amélioration de la pratique en lien avec le laboratoire d’anatomopathologie. L’un des objectifs du projet est de favoriser la disponibilité de la formation continue à l’ensemble des laboratoires de pathologie de la province tout en favorisant les échanges sur les acquis et nouveaux développements technologiques.

Sylvain Picard a été technologiste médical au laboratoire de pathologie du CHUL, puis par la suite du CHUQ, de 1983 à aujourd’hui. IL possède une expertise clinique et de recherche unique en histomorphométrie osseuse et en étude des maladies métaboliques osseuses. Il a participé à plusieurs présentations et a contribué directement à plusieurs publications et affiches en relation avec ses travaux liés à la recherche. Il a mérité en 2003 le prix de la compagnie Roche pour la meilleure communication catégorie recherche expérimentale lors de la 41ième Journée Carlton Auger de même que le prix  Beckman Coulter pour la meilleure affiche scientifique lors du congrès conjoint OPTMQ-SCLMS de la même année. Il est également titulaire du prix d’excellence 2000 de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec.

Impliqué depuis le début de sa carrière en enseignement clinique il a également enseigné à la faculté de Pharmacie à l’Université Laval.

RECONNAISSANCE ÉLITE

Mme Cynthia Roy, technologiste médical au CSSS Alphonse Desjardins, est lauréat du Prix reconnaissance Élite. Le Prix Reconnaissance Élite souligne l’apport d’un technologiste médical ayant fourni une contribution remarquable à son milieu de travail.

Mme Roy a un parcours professionnel riche qui lui vaut la reconnaissance autant de ses pairs que des nombreux professionnels du CSSS Alphonse-Desjardins. Elle a été tour à tour, technologiste médical, monitrice de stage, assistante chef du laboratoire d’hématologie et depuis près d’un an, coordonnatrice du service de biologie médicale par intérim.

Exerçant au site de l’Hôtel-Dieu de Lévis depuis 1991, elle s’est toujours impliquée dans son milieu : formation des futurs technologistes médicaux, formation du personnel par des midi-conférences. Elle a toujours voulu développer l’expertise des technologistes médicaux.

Avec l’aide de deux de ses collègues, Cynthia a élaboré un document de référence pour le personnel de soir, de nuit et de fin de semaine. Ceci lui a valu le prix qualité bon coup de son Établissement.

Son rayonnement ne s'est pas limité qu’au laboratoire. Membre du premier comité des pairs des laboratoires en 2001, elle s’est impliquée au sein de l’exécutif du conseil interdisciplinaire de son Établissement dont elle est présidente depuis 2008. Elle est aussi coorganisatrice du colloque provincial des CM. Cynthia est récipiendaire du prix qualité engagé 2010 de son établissement. Elle est de plus présidente de la commission régionale de Chaudière-Appalaches, administratrice au conseil d’administration de la fondation Hôtel-Dieu de Lévis et au conseil d'administration de Dessercon, une entreprise dans le domaine des transports pré hospitaliers d’urgence et dans les services de transport médical inter établissement

 

L’Ordre tient à féliciter chaleureusement les deux lauréats pour leur travail et leur implication dans la profession.


Prix Mérite du CIQ

Lors du congrès annuel de l’OPTMQ qui a eu lieu les 14, 15 et 16 juin 2012 à Lévis, Mme Danielle Boué, Présidente de l’Ordre des technologues en imagerie médicale et en radio-oncologie et administratrice au Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) (droite de la photo)a remis le Prix Mérite du CIQ à Mme Jacinthe Demers, T.M.(centre de la photo)  

Mme Demers exerce à titre d’assistante-chef au CSSS Haute-Yamaska Hôpital de Granby, depuis plus de trente ans et plus spécifiquement en microbiologie. Elle a participé activement à la conception des règles de pratique de l’Ordre en microbiologie. Elle a d’ailleurs contribué à codifier, à rédiger, à valider et à diffuser ces règles qui ont été établies afin de fournir aux technologistes médicaux des outils pour développer et maintenir la qualité des services professionnels qu’ils offrent. Ces règles servent également de référence aux autres professionnels de la santé. 

   On se doit de souligner ses réalisations professionnelles et ses efforts hors du commun qui allient ses qualités personnelles à une grande compétence. Sa contribution à l’évaluation des problèmes cliniques complexes est reconnue et considérée comme précieuse et exceptionnelle.

Sa tranquille persévérance est sans doute sa plus grande qualité. Ainsi en a-t-il été pour l’instauration d’un programme d’assurance de la qualité. Elle était convaincue de l’importance de sa réalisation, consciente des contraintes d’un tel programme mais aussi des avantages à long terme. Il sert maintenant de modèle à d’autres laboratoires de microbiologie.  Soucieuse du bien-être au travail, elle a fait preuve de leadership et d’innovation dans le projet visant à apporter des améliorations aux postes de travail de la microbiologie de son établissement afin de réduire les troubles musculo-squelettiques. Ce programme a été développé en collaboration avec l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur des affaires sociales.

Elle n’hésite pas à susciter la participation à la conception et à la mise en œuvre de solutions novatrices afin d’améliorer les services aux clients. Elle est d’ailleurs à concevoir un formation exclusive aux technologistes médicaux en parasitologie. Impliquée pendant plusieurs années dans le monitorat des futurs technologistes médicaux, elle transmet maintenant ses connaissances et ses compétences par la voie du mentorat à sa relève.

De par son cheminement exemplaire et diversifié, tant du côté de l’intervention que de l’enseignement, elle contribue de façon remarquable au développement de votre profession et à la diffusion des valeurs d’excellence et d’intégrité qui la gouverne.

Le Conseil interprofessionnel du Québec

Le Conseil interprofessionnel du Québec, le CIQ, est la voix collective des 44 ordres professionnels, leur forum d’échanges, de concertation et de services. Il exerce également un rôle consultatif auprès du gouvernement québécois. L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec occupe une place importante au sein de ce forum.


Semaine nationale du laboratoire médical:Les technologistes médicaux, un rôle déterminant

Du 28 avril au 4 mai 2013, à l’occasion de la Semaine nationale du laboratoire médical, les technologistes médicaux souhaitent mettre en lumière leur rôle déterminant dans le milieu de la santé.  Au Québec, plus de 4 600 technologistes médicaux contribuent à déceler et à identifier, par divers procédés scientifiques reconnus et utilisés en laboratoire médical, les signes de maladie ne présentant pas de symptômes apparents.

Par leur pratique exemplaire dans la sphère des analyses biomédicales, les technologistes médicaux facilitent et fiabilisent les diagnostics médicaux. Ils participent de plus à la prévention de la maladie, au maintien et à l’amélioration de la santé de la population. 

Les technologistes médicaux jouent un rôle clé dans l’équipe des professionnels de la santé; les analyses qu’ils effectuent avec rigueur fournissent une information vitale sur la santé des patients. Les médecins s’appuient sur ces résultats afin de diagnostiquer et traiter les maladies avec précision, ainsi que pour contrôler la santé de leurs patients. Les résultats de laboratoire soutiennent 85 % des décisions prises par le médecin afin d’établir son diagnostic ou d’assurer un suivi thérapeutique adéquat de la santé de sa clientèle.

Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec / © Tous droits réservés 2017