Candidats formés hors du Canada

L’Ordre est l’organisme de réglementation de la profession de technologiste médical au Québec. Il a pour principale mission de protéger le public en vérifiant la qualité des actes professionnels posés par ses membres. C’est pourquoi, il doit s’assurer, avant l’émission d’un permis, que le candidat a acquis la formation et l’expertise requise pour exercer au Québec. Il a donc adopté des règlements établissant les règles permettant d’évaluer la formation et l’expérience antérieure du candidat détenant un diplôme obtenu hors Canada.

Au Québec, le diplôme donnant ouverture à la profession est de niveau collégial et d’une durée de 3 ans. Il comporte une composante théorique et pratique et une composante clinique, encadrées et évaluées. L’admission aux études collégiales requiert généralement la réussite de 11 années d’études primaires et secondaires. Pour exercer en cytopathologie, le candidat doit compléter une année supplémentaire de formation de niveau collégial, concentrée sur ce secteur d’activité

Avant de présenter une demande de permis, il est recommandé au candidat formé hors Canada de consulter le Guide à l’intention des candidats à la profession sur la base de l’équivalence de diplôme et de la formation (format PDF)

Il est possible, pour un candidat formé hors Canada, d’obtenir un résultat sommaire de l’évaluation de ses acquis à l’égard des critères québécois et de mesurer les éléments requis pour l’obtention d’un permis permettant d’exercer au Québec.

Consultez la section Évaluation des acquis hors Canada .

Ce résultat ne constitue pas une décision définitive.Il est recommandé d’avoir lu le guide auparavant.

L’Ordre, tout comme les ordres professionnels régis par le Code des professions du Québec (LRQ c.C-26), adhère aux Principes en matière de reconnaissance de diplôme et de formation acquise hors du Québec.

Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec / © Tous droits réservés 2017