Information au public

L’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec a pour principale fonction d’assurer la protection du public, notamment en exerçant une surveillance de l’exercice de la profession par ses membres.

Les technologistes médicaux sont les professionnels qui effectuent, sur le corps humain ou à partir de spécimens, des analyses et des examens dans le domaine de la biologie médicale et qui assurent la validité technique des résultats à des fins diagnostiques ou de suivi thérapeutique. 

L’information, la promotion de la santé et la prévention de la maladie, des accidents et des problèmes sociaux auprès des individus, des familles et des collectivités s’inscrivent dans le champ d’exercice du membre, dans la mesure où elles sont liées à ses activités professionnelles. 

 À ces aspects s’ajoute une série d’activités réservées aux membres et partagées avec d’autres professionnels :

  • effectuer des prélèvements;
  • procéder à des phlébotomies, selon une ordonnance;
  • introduire un instrument, selon une ordonnance, dans le pharynx et au-delà du pharynx ou au-delà du vestibule nasal, du méat urinaire, des grandes lèvres, de la marge de l’anus ou dans une veine périphérique;
  • administrer, y compris par voie intraveineuse à partir d’un site périphérique, des médicaments ou d’autres substances, lorsqu’ils font l’objet d’une ordonnance et qu’une attestation de formation a été délivrée au membre, par l’Ordre, à la suite de la réussite d’un cours prescrit en pharmacologie;
  • mélanger des substances en vue de compléter la préparation d’un médicament, selon une ordonnance.

Le technologiste médical est, de plus, autorisé à exercer les activités suivantes :

  • À des fins d’autopsie et selon une ordonnance, procéder à l’ouverture d’un corps, y introduire un instrument et en retirer des organes.
  • À des fins de greffe de tissus oculaires ou dans le cadre de travaux de recherche, retirer des globes oculaires sur une personne décédée. Cette activité professionnelle s’exerce sous la responsabilité d’un directeur médical et conformément à la norme CAN/CSA-Z900.2.4  Tissus oculaires destinés à la transplantation.
  • À des fins de greffe de tissus ou dans le cadre de travaux de recherche, prélever des tissus sur une personne décédée. Cette activité professionnelle s’exerce sous la responsabilité d’un directeur médical et conformément à la norme CAN/CSA-Z900.2.2 Tissus destinés à la transplantation.
  • S’il détient la formation spécifique pour ce faire et selon certaines conditions, introduire un cathéter dans une ouverture artificielle du corps humain dans le but d’effectuer un prélèvement pour fins d’analyse ou d’examen:
         1° par la stomie d’un conduit iléal, sauf en présence de tubes urétéraux;
         2° par trachéostomie, sauf lorsque le patient est sous assistance ventilatoire.
Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec / © Tous droits réservés 2017