COVID-19 | Bulletin d’information

  1. Externat
  2. Retour des retraités ou réorientation de carrière dans le réseau de la santé
  3. Cotisation annuelle 2020-2021
  4. INSPQ – Lignes directrices pour les laboratoires et les travailleuses enceintes ou qui allaitent
  5. Prélèvements
  6. Pandémie de la COVID-19 – Information et recommandations de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés à l’intention des employeurs et des employés
  7. Des services de garde d’urgence aussi pour les technologistes médicaux
  8. COVID-19 : Stress, anxiété ?

 

  1. Externat

Critères d’admissibilité :

  • Avoir réussi le cours préalable au stage de prélèvement
  • Avoir réussi le stage de prélèvement
  • Avoir réussi microbiologie 1
  • Avoir réussi le cours Histologie 1 ou être en train de le suivre (nous le confirmer par écrit)

Si vous répondez aux critères, pour être admissible à l’externat :

>>>  Envoyer les formulaires à info@optmq.org

 

  1. Retour des retraités ou réorientation de carrière dans le réseau de la santé

Critères d’admissibilité :

  • Avoir moins de 70 ans
  • Être à la retraite ou avoir réorienté sa carrière depuis moins de 5 ans
  • Avoir déjà été membre de l’Ordre

Si vous répondez aux critères, voici la procédure à suivre :

  1. Remplir le formulaire pour soumettre votre candidature en cliquant sur le lien suivant : https://jecontribuecovid19.gouv.qc.ca/Inscription.aspx.

Le gouvernement procédera à l’analyse des candidatures reçues.

Actuellement, nous supposons que les candidatures retenues seront celles dont le domicile résidentiel est dans la région de l’un de ces 7 centres hospitaliers qui sont actuellement désignés pour l’analyse de la COVID-19 :

Centre universitaire de santé McGill   

– Centre hospitalier de l’Université de Montréal   

– Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine   

– Hôpital Maisonneuve-Rosemont   

– CHU de Québec-Université Laval   

– Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS)   

– Hôpital général juif

 

  1. Sur réception d’une confirmation du gouvernement que votre candidature a été retenue, vous devez communiquer avec l’Ordre et nous faire suivre cette confirmation.

 

  1. Sur réception par l’Ordre de la confirmation que votre candidature a été retenue, nous vous ferons parvenir un formulaire intitulé « Demande-autorisation-speciale-etat-urgence-sanitaire-17-03-2020 (002)». Vous devrez le remplir, le signer et nous le retourner.

 

  1. Sur réception par l’Ordre du formulaire dûment rempli, nous procéderons aux vérifications d’usage au tableau de l’Ordre (date de votre dernière inscription au tableau de l’Ordre, dossier disciplinaire, dossier criminel, etc.)

 

  1. Si les vérifications d’usage ne posent aucun problème, l’Ordre vous délivrera une autorisation spéciale pour retourner dans le réseau de la santé à titre de technologiste médical pour la durée du décret ministériel.

 

  1. COTISATION ANNUELLE 2020-2021

Pour tous les technologistes médicaux qui procéderont au renouvellement de leur inscription annuelle, et ce, à compter du 18 mars 2020

 

  1. Vous devez obligatoirement faire parvenir à l’Ordre avant le 31 mars 2020 le formulaire papier que vous avez reçu par la poste dûment rempli pour le renouvellement de votre inscription annuelle au Tableau des membres;

ET

  1. Un chèque dûment rempli postdaté pour le 30 avril 2020, au plus tard.

 

*** Attention, ce délai ne s’applique pas au renouvellement de votre inscription annuelle que nous devons recevoir avant le 31 mars prochain, avec votre chèque postdaté.

 

Plusieurs commentaires ont été faits à l’effet qu’on demandait que la cotisation soit payée avant le 15 mars, ce qui est faux. Nous recommandons fortement aux membres qui ne veulent pas renouveler leur cotisation en ligne de nous faire parvenir le formulaire papier dûment rempli au plus tard le 15 mars afin de s’assurer de la réception à l’Ordre dudit formulaire avant le 31 mars, dû principalement aux délais de Poste Canada.

Dans le communiqué envoyé aux membres le 16 mars dernier, nous avons recommandé de renouveler en ligne. Cependant, à la suite du prolongement du délai de paiement de la cotisation, nous avons invité les membres à remplir le formulaire papier, d’y joindre un chèque postdaté au 30 avril 2020 et de l’envoyer par courrier à l’Ordre.  La raison étant que le logiciel actuel qui supporte l’inscription en ligne ne permet pas de seulement renouveler votre inscription annuelle et d’indiquer un paiement en différé. Si vous débutez votre renouvellement en ligne, vous devrez payer par carte de crédit pour que celui-ci soit reçu à l’Ordre. Nous travaillons actuellement à migrer de logiciel pour faciliter ce genre de situation, mais présentement, il n’est technologiquement pas possible de le faire.

 

  1. INSPQ – Lignes directrices pour les laboratoires et les travailleuses enceintes ou qui allaitent

Pour les laboratoires

Travailleuses enceintes ou qui allaitent

Pour de plus amples informations, consulter https://www.inspq.qc.ca/covid-19.

 

  1. Prélèvements

Nous avons reçu plusieurs commentaires de membres œuvrant dans le secteur des prélèvements concernant notamment le manque d’information sur les procédures à suivre pour assurer leur protection lorsqu’ils sont en contact avec les usagers. Il nous a été mentionné que certains usagers reviennent de voyage ou ont été en contact avec des voyageurs et que ceux-ci ne respectent pas la consigne de la quarantaine et se présentent pour des prélèvements de routine.

Une communication a été transmise au LSPQ pour obtenir des informations portant sur les procédures à suivre pour la protection du personnel hospitalier en contact direct avec les usagers. L’information disponible à ce jour concerne seulement la protection en présence de patients symptomatiques. Aucun document ne traite du contact de patient non symptomatique, mais potentiellement à risque.

Pour sensibiliser les services de santé à cette situation, un appel a également été fait au ministère de la Santé et des Services sociaux pour les sensibiliser aux inquiétudes des membres face aux manques de directives des établissements de santé pour protéger les technologistes médicaux. On nous a répondu qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas de directives provinciales dictant les mesures de précautions pour le personnel des centres de prélèvements et qu’il en revenait à chaque établissement de santé de faire sa propre évaluation locale des risques, comme il en était également lors de la crise du H1N1. En fonction de la clientèle qu’il dessert, de sa mission ou autre particularité, l’établissement peut émettre des recommandations quant aux mesures à prendre. Il est aussi recommandé de s’adresser au bureau de santé de leur établissement ou à la direction de leur laboratoire.

À la suite de cette réponse, une communication a été adressée au cabinet de la ministre de la Santé et des Services sociaux pour les sensibiliser aux manques de directives des établissements de santé face à la sécurité du personnel et des services rendus. Plusieurs recommandations ont été émises par le gouvernement pour limiter les contacts, mais dans les établissements de la santé, à part le refus de visite, les usagers peuvent toujours se présenter pour des examens de routine. Plusieurs usagers ne respectent pas l’isolement et ceci présente un risque. On nous a assuré que nos préoccupations seront adressées à la direction générale de la santé publique, qui pourra prendre les dispositions appropriées.

 

  1. Pandémie de la COVID-19 – Information et recommandations de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés à l’intention des employeurs et des employés

Dans le cadre de la prévention contre le coronavirus, l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés a rédigé un guide à l’intention des employeurs et des travailleurs. En complément des informations émises par les autorités gouvernementales et de santé publique, ce document propose quelques recommandations et aspects à considérer afin de ralentir au maximum la propagation du virus au sein des milieux de travail.

Ce document fournit des orientations reposant sur des avis explicites, formalisées par les autorités sanitaires publiques et par des experts. Il repose toutefois sur les connaissances actuelles du coronavirus (COVID-19) et n’a pas vocation à apporter des réponses exhaustives à toutes les questions ni à confirmer, dans les détails, toutes les recommandations officielles publiées. Les mesures présentées ne constituent donc que des renseignements de base. Par ailleurs, ce guide sera actualisé à la lumière des nouvelles connaissances disponibles et en fonction de l’évolution de la situation.

Voici le lien pour le consulter :

http://www.portailrh.org/communique/2019-2020/pdf/Guide_coronavirusWEB_v5.pdf

 

  1. Des services de garde d’urgence aussi pour les technologistes médicaux

Plusieurs membres nous ont fait part du fait que les services de garde et les centres de la petite enfance étant fermés, se retrouvent sans ressources pour faire garder leurs enfants. Vous pouvez faire appel aux services de garde d’urgence.

Des mesures exceptionnelles ont été prévues pour le personnel du réseau de la santé, incluant donc les technologistes médicaux, qui doivent faire appel à des services de garde pour leurs enfants.  Le ministère de la Famille et le ministère de l’Éducation a mis en place un réseau de services de garde pour accueillir les enfants du personnel du réseau de la santé et des services essentiels.

Sur le site du ministère de la Famille, tout comme sur celui du ministère de l’Éducation, vous trouverez toutes les informations et formulaires requis pour trouver un service de garde, incluant les services de garde en milieu scolaire, et pour vous y inscrire. Voici les liens pour trouver toute l’information dont vous avez besoin :

https://www.quebec.ca/famille-et-soutien-aux-personnes/services-de-garde-durgence/

https://www.quebec.ca/famille-et-soutien-aux-personnes/services-de-garde-durgence/services-garde-urgence-milieu-scolaire/

Voici les principales informations pour le personnel de la santé concernant les services de garde d’urgence, telles qu’indiquées sur le site Internet du ministère de la Famille.

« Les services de garde d’urgence sont un service exceptionnel pour les parents qui n’ont aucune solution de rechange. De plus, ils sont réservés aux enfants du personnel du réseau de la santé et des services essentiels. 

Les services essentiels visent toutes les personnes travaillant dans le réseau de la santé et des services sociaux (centres hospitaliers, CHSLD, centres jeunesse, CLSC, centres de réadaptation, RIRTF), y compris les personnes travaillant dans les cabinets privés de professionnels, les pharmacies communautaires, les ressources intermédiaires et les résidences privées pour aînés. Cette catégorie inclut également les pharmaciens, les emplois des services préhospitaliers d’urgence (ambulanciers et répartiteurs), les travailleurs du 811 et du 911, les personnes offrant des services à domicile aux personnes âgées et qui sont à l’emploi des entreprises d’économie sociale en aide à domicile (ESAAD) ainsi que les policiers, les pompiers et pompiers volontaires, les agents de services correctionnels et les constables spéciaux. »

 

  1. COVID-19 : Stress, anxiété ?

Le gouvernement du Québec a rédigé un document à l’attention de la population au sujet du stress et de l’anxiété causé dans le contexte de pandémie. Vous pouvez consulter ce document au lien suivant :

https://optmq.org/wp-content/uploads/2020/03/Fiche-MSSS-S%C3%A9curit%C3%A9-civile-COVID-19-Stress-anxi%C3%A9t%C3%A9.pdf

Votre établissement offre également un programme d’aide aux employés pour obtenir du soutien psychologique au besoin.

De plus, nous collaborons avec l’ASSTSAS pour de plus amples informations que nous vous communiquerons sous peu.

Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec / © Tous droits réservés 2020