Mot de la présidente du conseil d’administration

L’heure de la rentrée a maintenant sonné.

Déjà, plusieurs projets d’envergure ayant une portée sur le département clinique de médecine de laboratoire (oui, oui, c’est le nouveau nom du département de la biologie médicale) sont sûrement sur les tables à dessin. Et, quitte à me répéter, c’est le moment de s’impliquer et d’apporter son savoir et son expertise propre à votre secteur d’activités tout en mettant à profit son « GBS » (lire : son Gros Bon Sens).

Bien entendu, plusieurs de ces changements organisationnels ne se feront pas sans heurts. Les préoccupations et les contrariétés font partie de toute réorganisation. Mais ultimement, il faut que le patient soit gagnant face à tous ces ajustements ou modifications de processus. Pour ce faire, il faut que les professionnels de la santé, dont vous faites partie, se concertent et concentrent leurs efforts vers ce même objectif. Comprendre la rationnelle derrière le changement proposé est essentiel et primordial.

Pour vous, technologiste médical, cette rentrée 2017 est un moment charnière de votre vie professionnelle. Je vous invite à profiter d’un bref moment de réflexion sur les possibilités professionnelles qui se pointent à l’horizon. Les technologistes médicaux sont maintenant de plus en plus reconnus et considérés comme des partenaires indispensables.

Comment réussir le changement proposé ? Comment contribuer de façon efficace à ce changement ? Quels en sont les obstacles ? Y a-t-il d’autres options au changement proposé convenant mieux à votre organisation ? Voilà des questions auxquelles les hauts dirigeants des grappes doivent répondre, avec l’objectif d’améliorer la qualité des services offerts en biologie médicale. À cet égard et pour vous soutenir, l’OPTMQ participe à plusieurs travaux, en collaboration avec différents partenaires, pour mettre à jour nos guides et nos normes.

Influencer – pour faire mieux. C’est cette voie qu’utilise l’OPTMQ pour orienter les décideurs à mettre en place de meilleures pratiques pour offrir à la population des analyses de qualité à toutes les étapes du processus : de la préparation du patient en passant par un prélèvement de qualité et la collecte de l’échantillon, sa conservation et son transport jusqu’à son analyse et, au final, à l’émission d’un résultat probant qui reflète l’état du patient.

L’Ordre est là pour vous soutenir dans votre pratique quotidienne.

Bonne rentrée !

Doris Levasseur Bourbeau, T.M.

Présidente du conseil d’administration de l’OPTMQ

 

 

 

 

Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec / © Tous droits réservés 2017