L’application mobile « En santé cardiorespiratoire » est maintenant offerte.

Dans le cadre du programme national de santé publique pris en application de la Loi sur la santé publique, les inhalothérapeutes obtiendront sous peu l’autorisation de prescrire un médicament pour la cessation tabagique (sauf la varénicline et le bupropion). En effet, le 27 avril 2018, l’Office des professions du Québec a résolu de recommander au gouvernement l’adoption du Règlement modifiant le Règlement sur certaines activités professionnelles pouvant être exercées par un inhalothérapeute, qui autorisera ces derniers à prescrire un médicament pour la cessation tabagique. Le projet de règlement chemine actuellement auprès des instances gouvernementales.

D’ici l’adoption du règlement, l’Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec (OPIQ) continue de soutenir les inhalothérapeutes qui n’interviennent pas souvent en saines habitudes de vie auprès de leurs patients ou qui souhaitent améliorer l’efficacité de leurs interventions.

À cet égard, l’OPIQ est heureux de leur offrir gratuitement dès aujourd’hui l’application mobile « En santé cardiorespiratoire ». Celle-ci propose des exemples d’intervention minimale et de dialogue ainsi que des ressources et des astuces pour quatre comportements liés aux saines habitudes de vie (abandon du tabagisme, hygiène du sommeil, activité physique et saine alimentation), et ce, pour les clientèles pédiatrique, adulte et gériatrique. Nous remercions l’Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ) pour leur précieuse collaboration au volet alimentation du programme


Retour à l'accueil

Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec / © Tous droits réservés 2018